Vetoquinol : bonne nouvelle saluée

Vetoquinol : bonne nouvelle saluée©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 10 juin 2020 à 14h01

Vetoquinol monte de 2,3% à 61,20 euros ce mercredi, alors que la commission européenne a approuvé, en vertu du règlement européen sur les concentrations, le projet d'acquisition de la division Santé animale de Bayer par Elanco. Cette décision de la Commission européenne est conditionnée à la cession de plusieurs produits, y compris les familles de produits Profender et Drontal, ainsi que des projets de R&D y afférents, qui seront acquis par le laboratoire Vetoquinol.
L'approbation de la Commission européenne marque une étape importante pour Vetoquinol vers la réalisation de l'acquisition et l'intégration de ces familles de produits dans la gamme du laboratoire.

"Nous nous réjouissons de partager cette avancée majeure dans le processus d'acquisition des gammes de produits Profender et Drontal. L'acquisition de ces deux marques fortes ainsi que du portefeuille de 'R&D' correspondant est au coeur de la stratégie de Vetoquinol. Elle augmentera significativement notre part de marché et notre visibilité dans le segment des antiparasitaires, l'un de nos domaines thérapeutiques stratégiques. Elle renforcera également nos Essentiels, moteurs de notre croissance", commente Matthieu Frechin, Directeur général de Vetoquinol.

Rappelons que 12 février, Vetoquinol avait annoncé l'acquisition de Profender et Drontal pour l'espace économique européen et le Royaume-Uni. Les familles de produits Profender et Drontal sont des vermifuges pour chiens et chats, en comprimés ou en application spot-on.

La transaction devrait être conclue début août 2020 et reste soumise à des autorisations réglementaires supplémentaires et aux conditions de closing habituelles... Portzamparc parle de "bonne nouvelle pour le groupe, l'avancement du processus de rachat semblant se dérouler sans accroc. Concernant les actifs cédés, la réponse de la Commission européenne aux acquéreurs pressentis est attendue à une date ultérieure pour un closing envisagé début août 2020. Notre scénario est maintenu à ce stade" conclut l'analyste qui vise un cours de 64 euros en restant à l'achat sur le dossier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.