Videlio : 2,14 ME de pertes en 2020

Videlio : 2,14 ME de pertes en 2020©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 01 avril 2021 à 19h25

Le chiffre d'affaires cumulé de Videlio s'établit à 201,40 millions d'euros au 31 décembre 2020, (246,77 ME au 31 décembre 2019), soit une baisse de -18,4%. A périmètre comparable, c'est-à-dire en excluant la société Nevicom SA, le chiffre d'affaires du groupe Videlio est en repli de -18,3% sur l'année 2020. Ce recul du chiffre d'affaires s'explique pour l'essentiel par la crise sanitaire liée à l'épidémie de la Covid-19.

Le chiffre d'affaires cumulé de Videlio s'établit à 201,40 millions d'euros au 31 décembre 2020, (246,77 ME au 31 décembre 2019), soit une baisse de -18,4%. A périmètre comparable, c'est-à-dire en excluant la société Nevicom SA, le chiffre d'affaires du groupe Videlio est en repli de -18,3% sur l'année 2020. Ce recul du chiffre d'affaires s'explique pour l'essentiel par la crise sanitaire liée à l'épidémie de la Covid-19.

Au 31 décembre 2020, le résultat opérationnel courant dégagé est de 8,72 ME (12,16 ME au 31 décembre 2019), soit une baisse de -28,3%. Le résultat opérationnel est positif de 892 kE en 2020 (9,12 ME en 2019).

Le coût de l'endettement financier net s'élève à 948 kE en 2020 (1,12 ME en 2019). Le coût des autres charges et produits financiers s'élève à 48 kE en 2020 (+147 kE en 2019).

Le résultat net consolidé avant impôt est négatif de -104 kE en 2020 (+8,15 ME en 2019). Le résultat net consolidé part du groupe est négatif et s'élève à -2,14 ME en 2020 (+4,52 ME pour l'exercice 2019).

En 2020, la charge d'impôt s'élève à 2,03 ME (3,63 ME en 2019). Cette charge est principalement constituée de la Contribution sur la Valeur Ajoutée des Entreprises pour 1,19 ME, de l'impôt sur les sociétés pour 1,121 ME, de la consommation partielle des reports déficitaires activés pour 673 kE.

Le résultat net par action s'établit à -0,09 euro en 2020 (+0,18 euro en 2019).

Si le 1er semestre 2020 a été fortement impacté par la crise sanitaire chez Videlio, le 2e semestre a permis un retour progressif à la normale de l'activité Corporate. En revanche, la crise a eu un impact significatif sur certaines activités du Groupe particulièrement exposées : l'activité événementielle et l'activité Cruise. Les mesures mises en place ces derniers mois comme le recours au travail partiel, l'étalement de certaines charges sociales ainsi que la réduction des coûts engagés notamment sur les frais généraux ont permis de limiter la baisse du résultat d'exploitation du Groupe à 28% entre 2019 et 2020.

Situation financière

Le total du bilan consolidé du Groupe s'établit à 148,12 ME au 31 décembre 2020 (149,67 ME au 31 décembre 2019). Les flux nets de trésorerie liés à l'activité de l'exercice 2020 sont positifs de 4,31 ME, en baisse de -81,5% par rapport à 2019. La variation des flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles s'explique pour l'essentiel par la baisse de l'activité liée au contexte COVID.

Les flux nets de trésorerie liés aux opérations d'investissement sont de -1,21 ME. Ils se composent principalement d'acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles pour 1,89 ME. Les flux nets de trésorerie liés aux opérations de financement sont négatifs de 816 kE. Ils se composent principalement d'émissions d'emprunts pour 6,44 ME, de remboursements d'emprunts pour 811 kE, de remboursement de dettes de loyer pour 4,03 ME, de dividendes payés à hauteur de 1,47 ME et d'intérêts nets versés pour 953 kE.

Au 31 décembre 2020, la trésorerie est positive de 39,41 ME.

Perspectives

Dans un contexte marqué par la poursuite de l'incertitude sur la date de sortie de la crise sanitaire, Videlio reste confiant et entend poursuivre sa stratégie de développement, notamment par croissance externe. La signature de l'acquisition de 100% des parts de l'activité Entertainment du Groupe finlandais Wärtsilä a été annoncée le 22 janvier 2021. Cette opération, dont la réalisation reste soumise à la levée des conditions suspensives habituelles, permettra de renforcer la présence de Videlio à l'international, particulièrement en Allemagne.

La société a par ailleurs annoncé la nomination par le conseil de surveillance de Pascal Rialland en qualité de membre et Président du directoire à compter du 1er mars 2021, en remplacement de Guillaume Durieux qui assurait l'intérim depuis le 16 novembre 2020. Le directoire a également accueilli Blandine Dalon-Virondaud qui a été nommée en qualité de membre du directoire par le conseil de surveillance le 31 mars 2021. Le directoire comprend désormais cinq membres : Pascal Rialland, Guillaume Durieux, Blandine Dalon-Virondaud, Christophe Grignon et Olivier Rousselière.

En outre, il est rappelé que Videlio est en période de pré-offre depuis le 1er février 2021 suite à l'annonce le 30 janvier 2021 par Talis et Hivest Capital Partners de la signature d'un protocole d'investissement et de cession d'actions de Crozaloc et de la société aux termes duquel notamment, sous réserve de la levée des conditions suspensives, Crozaloc et une nouvelle holding d'investissement détenue par un fond géré par Hivest et des co-investisseurs, agissant de concert à l'égard de la société, détiendraient ensemble 85,2% du capital de la société. Crozaloc procèderait alors, en tant qu'initiateur de l'offre pour le concert, au dépôt d'une offre publique d'achat simplifiée (OPAS) sur le solde des actions Videlio au prix de 2,60 euros par action Videlio, qui serait suivie d'un retrait obligatoire.

Un retour à une situation "normalisée" est attendu pour 2022 sur l'ensemble des activités du Groupe à l'exception de l'activité Events pour laquelle le Groupe anticipe une mutation structurelle du marché.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.