Vinci Airports : hausse du trafic passager de 7,3% au 2e trimestre

Vinci Airports : hausse du trafic passager de 7,3% au 2e trimestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 12 juillet 2019 à 08h32

Au deuxième trimestre 2019, le trafic passager sur l'ensemble des plateformes gérées par Vinci Airports est en hausse de 7,3% par rapport au deuxième trimestre 2018, avec un total de 66,2 millions de passagers accueillis dans les 46 aéroports du réseau.
Le trimestre a été marqué par des niveaux de croissance élevée dans la plupart des pays où Vinci Airports est présent.
Sur l'ensemble du premier semestre 2019, le trafic progresse de 6,7%.

Ces bonnes performances sont notamment la conséquence de l'ouverture de nouvelles liaisons aériennes qui relient, souvent pour la première fois, les aéroports du réseau Vinci Airports à des capitales et métropoles mondiales.

Au Portugal, où le trafic passager est en hausse de 7,8% au deuxième trimestre dans les 10 aéroports gérés par Vinci Airports, Qatar Airways a inauguré en juin la première liaison directe entre Lisbonne et Doha, tandis que TAP Air Portugal connectait pour la première fois la capitale portugaise à Washington.

En Serbie, le travail mené par Vinci Airports auprès des compagnies aériennes depuis son arrivée fin 2018 s'est concrétisé par le retour d'Air France, qui a relancé sa ligne Paris-Belgrade après six ans d'absence, ainsi que par l'ouverture d'une nouvelle liaison Wizz Air reliant la capitale serbe à Lyon-Saint Exupéry, également géré par Vinci Airports. L'aéroport de Belgrade voit son trafic passager progresser de 7,4% au deuxième trimestre.

Au Japon, les aéroports du Kansai affichent une croissance solide (+7,6% au deuxième trimestre). Depuis le 31 mars 2019, British Airways assure, en partage de code avec Japan Airlines, une liaison directe entre l'aéroport International du Kansai et Londres Heathrow, après 21 ans d'absence.
A noter la mobilisation exceptionnelle des aéroports du Kansai dans le cadre du G20 à Osaka les 28 et 29 juin : plus de 30 000 participants dont 37 chefs d'états, chefs de gouvernements, délégations nationales et grandes organisations internationales ont été accueillis sans interruption des opérations.

Au Cambodge, les trois aéroports gérés par Vinci Airports réalisent à nouveau d'excellentes performances, avec un trafic passager en progression de 25,1% au deuxième trimestre. En juin, Emirates a ouvert une nouvelle liaison quotidienne entre Phnom Penh et Dubaï, tandis que la compagnie Citilink inaugurait le premier vol direct entre Phnom Penh et Jakarta.

En France, l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry a reçu en juin le prix du meilleur aéroport d'Europe (ACI Best Airport Awards dans la catégorie 10 à 25 millions de passagers), qui récompense l'engagement de Vinci Airports à satisfaire la demande croissante de mobilité aérienne tout en augmentant la qualité de service. Sa fréquentation est en hausse de 7,7% au deuxième trimestre 2019. L'aéroport de Nantes poursuit sa croissance tonique (+20,5%), portée par l'ouverture en avril d'une base easyJet. D'autres aéroports français du réseau Vinci Airports ont également vu leur offre de destinations s'étoffer, comme Clermont-Ferrand (+3,4%), désormais connecté à Lisbonne grâce à une nouvelle ligne régulière assurée par Ryanair.

Au Royaume-Uni, l'aéroport de Londres Gatwick, qui a intégré le réseau Vinci Airports en mai 2019, voit son trafic passager progresser de 1,7% au deuxième trimestre, pour atteindre 12,5 millions de passagers accueillis. L'aéroport de Belfast voit son trafic progresser de 5,6% sur la période.

Au Brésil, l'arrêt des vols sur l'ensemble du pays de la compagnie Avianca Brasil, en redressement judiciaire depuis décembre 2018, a entraîné une baisse ponctuelle du trafic passager de l'aéroport de Salvador de 12,9% au deuxième trimestre. Les équipes de Vinci Airports restent toutefois confiantes dans le potentiel de croissance de la région de Salvador de Bahia. Ce sentiment est conforté par la récente décision du gouvernement régional de mettre en place un abattement de l'impôt sur les vols domestiques (ICMS) pour les compagnies aériennes développant le trafic aérien dans l'Etat de Bahia.

En République dominicaine, après une année 2018 difficile, marquée par la faillite de plusieurs compagnies aériennes, le trafic repart à la hausse dans les six aéroports gérés par Vinci Airports (+ 14,2% au deuxième trimestre).

Nicolas Notebaert, président de Vinci Airports et directeur général de Vinci Concessions, a déclaré : "Le développement de nouvelles lignes est au coeur du projet de création de valeur de Vinci Airports, qui mène une approche proactive en partenariat avec les compagnies aériennes. En facilitant les échanges touristiques, commerciaux et culturels, chaque nouvelle liaison contribue au développement économique et au rayonnement des territoires d'accueil."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.