Vinci : le chiffre d'affaires consolidé au 30/9 s'établit à 29,2 MdsE, en hausse de 5,6%

Vinci : le chiffre d'affaires consolidé au 30/9 s'établit à 29,2 MdsE, en hausse de 5,6%©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 24 octobre 2017 à 17h54

Le chiffre d'affaires consolidé au 30 septembre 2017 de Vinci s'établit à 29,2 milliards d'euros, en hausse de 5,6% à structure réelle par rapport à celui des 9 premiers mois de l'année précédente. La progression est de 4,5% à structure comparable, après neutralisation des changements de périmètre (+1,6%) et des variations de change (-0,5%).

Le chiffre d'affaires de la branche concessions ressort à 5,3 milliards d'euros, en hausse de 11% à structure réelle et de 6% à structure comparable. Celui de la branche contracting (VINCI Energies, Eurovia, VINCI Construction) progresse de 3,8% à structure réelle et de 3,4% à structure comparable. Il atteint 23,6 milliards d'euros.

En France, le chiffre d'affaires s'élève à 17,2 milliards d'euros, en hausse de 5,9% à structure réelle et de 4,7% à périmètre comparable. Le principal changement de périmètre concerne l'intégration des Aéroports de Lyon (ADL), acquis fin 2016.

A l'international, le chiffre d'affaires atteint 12 milliards d'euros, soit une progression de 5,2% à structure réelle et de 4,1% à structure comparable. Les variations de périmètre représentent un impact positif sur le chiffre d'affaires de 2,2%, imputable essentiellement aux acquisitions réalisées en 2016 par VINCI Energies (Novabase IMS) et VINCI Concessions (Aerodom-aéroports de République Dominicaine ; Lamsac-section du périphérique de Lima au Pérou). En revanche, les variations de change ont pesé sur le chiffre d'affaires (-1,1%) en raison de l'appréciation de l'euro par rapport à la livre sterling.

Au 3e trimestre 2017, le chiffre d'affaire consolidé du groupe s'établit à 10,7 milliards d'euros, en hausse de 6,6% à structure réelle par rapport à celui du 3e trimestre 2016, et de 6% à structure comparable. Le trimestre a été marqué par une activité toujours soutenue dans les concessions (+9,8%), et la confirmation d'une reprise dans le contracting (+5,6% au global pour la branche, dont : VINCI Energies +6,9%, Eurovia +4,9%, VINCI Construction +5,2%).

Les prises de commandes des 9 premiers mois de 2017 de la branche contracting s'élèvent à 26,9 milliards d'euros en hausse de 13% par rapport à la même période de l'exercice précédent. Elles progressent de 12% en France et de 15 % à l'international. Chacun des pôles affiche une croissance des prises de commandes : VINCI Energies +14%, Eurovia +9%, VINCI Construction +15%.

Le carnet de commandes au 30 septembre 2017 ressort ainsi à 30,6 milliards d'euros, en augmentation de 9% sur 12.mois. Il représente plus de 11 mois d'activité moyenne de la branche contracting.

Les réalisations à fin septembre 2017 confortent les indications prévisionnelles données précédemment par VINCI, tablant, pour l'ensemble de l'exercice, sur des hausses du chiffre d'affaires, du résultat opérationnel et du résultat net...

Situation financière

L'endettement financier net consolidé au 30 septembre 2017 s'établit à 14,6 milliards d'euros, en augmentation de 0,6 milliard d'euros depuis le début de l'année. Celle-ci traduit la variation saisonnière de la trésorerie d'exploitation des entreprises du Groupe, d'une ampleur comparable à celle observée sur l'exercice précédent.

Vinci dispose, au 30 septembre 2017, d'un montant total de liquidités de 9,4 milliards d'euros, comprenant une trésorerie nette gérée de 3,4 milliards d'euros et des lignes de crédit disponibles pour 6 milliards, à échéance 2021.
Début octobre, Cofiroute, notée A- stable chez Standard & Poor's, a placé avec succès une émission obligataire de 750 millions d'euros à 10 ans. Elle porte un coupon de 1,125%.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU