Vinci : prévisions 2019 confortées

Vinci : prévisions 2019 confortées©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 24 octobre 2019 à 18h08

Le 3e trimestre 2019 a été dynamique pour Vinci, avec un chiffre d'affaires consolidé de 13,1 milliards d'euros, en hausse de 12,4% à structure réelle et de 6,3% à structure comparable par rapport à celui du 3e trimestre 2018. L'activité est restée soutenue, tant dans le contracting (+9,6% à structure réelle, +6,1% à structure comparable) que dans les concessions (+21,2% à structure réelle, +3,8% à structure comparable), tirée par VINCI Airports.

Le chiffre d'affaires consolidé au 30 septembre 2019 s'élève ainsi à 34,9 milliards d'euros, en hausse de 10,9% à structure réelle par rapport à celui des 9 premiers mois de l'année précédente (croissance organique : +6,1% ; impacts des changements de périmètre : +4,4% ; variations de change : +0,4%).

Situation financière

L'endettement financier net consolidé au 30 septembre 2019 s'établit à 23,2 milliards d'euros, en augmentation de 7,1 milliards d'euros sur 12 mois, essentiellement du fait de l'acquisition par VINCI Airports de l'aéroport de Londres Gatwick et, dans une moindre mesure, des acquisitions réalisées par les autres pôles.

Vinci disposait, au 30 septembre 2019, d'un montant total de liquidités de 13,5 milliards d'euros, proche de leur niveau au 31 décembre 2018 (13,6 milliards d'euros au 31 décembre 2018) et en hausse par rapport à celui du 30 septembre 2018 (10,5 milliards d'euros). Elle se répartit entre une trésorerie nette gérée de 5,2 milliards d'euros et des lignes de crédit bancaires confirmées non utilisées pour 8,3 milliards d'euros : l'une détenue par Vinci pour 8 milliards d'euros à échéance juin 2023 et l'autre par la société aéroportuaire Londres Gatwick pour 0,3 milliard d'euros.

Prévisions 2019 confortées

Fort de ces bonnes performances réalisées à fin septembre 2019, Vinci confirme qu'il anticipe pour 2019 une progression de son chiffre d'affaires et de son résultat par rapport à 2018.

Le trafic des plateformes aéroportuaires gérées par VINCI Airports devrait continuer de progresser, à périmètre constant. Toutefois le rythme de progression devrait être moindre qu'en 2018, en raison d'un effet de base élevé.
Sur les réseaux de VINCI Autoroutes, l'évolution du trafic devrait suivre celle de l'activité économique en France, hors événements exceptionnels.

Dans le contracting, le niveau élevé des carnets de commandes devrait donner lieu à une évolution positive, à structure comparable, du chiffre d'affaires des différents pôles de métiers. Celui-ci bénéficiera, en outre, de l'effet positif lié à l'intégration en année pleine des dernières acquisitions réalisées, notamment à l'international par VINCI Energies et Eurovia. La priorité restera donnée à l'amélioration de la marge.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.