Virbac relève sa perspective annuelle

Virbac relève sa perspective annuelle©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 15 avril 2021 à 18h51

Le chiffre d'affaires au premier trimestre de Virbac s'est élevé à 266,5 millions d'euros, en très forte progression de +17,5% hors Sentinel (+7,6% à périmètre réel) par rapport à la même période de 2020, et ce malgré un effet de base défavorable lié aux achats par anticipation constatés au premier trimestre 2020 avant les différents confinements. À parités et périmètre constants, la croissance ressort à +22,6% portée par le dynamisme du marché de la santé animale (augmentation des visites chez le vétérinaire), à l'exception du Chili, et la très belle exécution de notre stratégie sur toutes les zones géographiques. À noter que la performance réelle est fortement impactée par la dépréciation de certaines devises notamment le dollar américain, la roupie indienne, le réal brésilien et enfin le peso mexicain.

Le chiffre d'affaires au premier trimestre de Virbac s'est élevé à 266,5 millions d'euros, en très forte progression de +17,5% hors Sentinel (+7,6% à périmètre réel) par rapport à la même période de 2020, et ce malgré un effet de base défavorable lié aux achats par anticipation constatés au premier trimestre 2020 avant les différents confinements. À parités et périmètre constants, la croissance ressort à +22,6% portée par le dynamisme du marché de la santé animale (augmentation des visites chez le vétérinaire), à l'exception du Chili, et la très belle exécution de notre stratégie sur toutes les zones géographiques. À noter que la performance réelle est fortement impactée par la dépréciation de certaines devises notamment le dollar américain, la roupie indienne, le réal brésilien et enfin le peso mexicain.

La croissance au premier trimestre est principalement tirée par la performance des zones Asie-Pacifique, Europe et États-Unis (hors Sentinel).

Perspectives

Le secteur de la santé animale a démontré une très bonne résilience en 2020 et un très bon dynamisme sur le premier trimestre 2021. Un certain nombre d'indicateurs tels que les visites chez les vétérinaires, le nombre d'adoptions d'animaux de compagnie etc., semblent être très positivement orientés et devraient soutenir la croissance du marché de la santé animale en 2021 à un niveau beaucoup plus élevé qu'initialement anticipé.

"Dans ce contexte, nous relevons notre perspective annuelle. Nous anticipons à présent une croissance du chiffre d'affaires à taux et périmètre constants comprise entre 6% et 10% (soit entre 3% et 7% à taux constants et périmètre réel), ainsi qu'un ratio de "résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d'acquisitions" sur "chiffre d'affaires" qui devrait se situer entre 12% et 14% à taux de change constants. Par ailleurs, nous anticipons un impact défavorable des changes sur le chiffre d'affaires d'environ 15 millions d'euros lié à la forte dépréciation des devises" souligne la direction.

"Pour les mois à venir, et bien que les fondamentaux de notre industrie restent solides, en fonction de la durée, de l'expansion géographique et des conséquences économiques et sociales en découlant, la crise sanitaire pourrait impacter nos activités, et en particulier nos approvisionnements (de certains consommables pour la production des vaccins, etc..). Comme expliqué précédemment, nous avons mis en place un corpus de mesures et un pilotage au quotidien afin de prévenir et limiter les impacts potentiels (dispositif de gestion de crise, politiques de gestion de la 'supply chain' et des stocks, réajustement des cibles de nos stocks de sécurité, plans de continuité d'activité des sites industriels, politiques de diversification du sourcing et renforcement des relations avec nos fournisseurs stratégiques etc.).
Par ailleurs, notre présence globale en termes de zones géographiques et d'espèces, notre portefeuille produits très diversifié, nos différents canaux de distribution, la très forte réactivité et capacité d'adaptation de nos équipes à travers notre modèle d'organisation, ainsi que la robustesse de notre situation financière constituent des atouts pour faire face aux conséquences économiques de cette pandémie. Nous restons cependant vigilants à l'évolution de la situation dans les prochains mois et mobilisés pour y faire face".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.