Virgin Galactic introduit à Wall Street !

Virgin Galactic introduit à Wall Street !
Introduction en bourse de Virgin Galactic Holdings sur le NYSE.

Boursier.com, publié le lundi 28 octobre 2019 à 16h41

Virgin Galactic, la firme de tourisme spatial du milliardaire britannique Richard Branson, fait aujourd'hui son entrée à Wall Street par un mécanisme de cotation directe, après avoir finalisé sa fusion avec le véhicule d'investissement Social Capital Hedosophia la semaine dernière. L'entité créée, Virgin Galactic Holdings, Inc., cote sur le NYSE sous le symbole 'SPCE'. "Virgin Galactic marque encore l'histoire ce jour en devenant la première et seule compagnie de voyage spatial commercial pour les humains cotée en bourse", se félicite George Whitesides, directeur général de Virgin Galactic Holdings.

Today marks the start of a new era for the human spaceflight industry. @VirginGalactic will begin trading on the @NYSE under the ticker 'SPCE.' For the first time, anyone will have the chance to invest in a human spaceflight company https://t.co/vp1xg4Z2Fm pic.twitter.com/pJ3fXyXqlc
- Virgin Galactic (@virgingalactic)

"Pour la première fois, chacun aura l'opportunité d'investir dans une compagnie de voyage spatial humain qui transforme le marché. Virgin Galactic a travaillé sans relâche pour faire du concept de voyage spatial humain une réalité, et notre propriété intellectuelle ainsi que nos capacités d'ingénierie, associées au talent dont nous disposons dans notre secteur, nous rendent confiants et enthousiastes quant à notre avenir", ajoute le CEO.

Richard Branson celebrates the first day of trading for the world's first and only publicly listed human spaceflight company. A milestone that puts @VirginGalactic on a clear path towards starting commercial service. https://t.co/He3wLykt61 @NYSE @richardbranson pic.twitter.com/4PIbOYg2C5
- Virgin Galactic (@virgingalactic)

L'opération Social Capital a permis de procéder à une entrée en bourse sans procéder à une 'IPO' classique, ce qui n'empêche pas Sir Richard Branson de sonner la cloche d'ouverture ce lundi à Wall Street. Virgin Galactic espère que cette opération lui donne assez de cash pour financer ses opération jusqu'à ce que ses vaisseaux puissent opérer commercialement. Le groupe a déjà levé plus d'un milliard de dollars depuis sa fondation en 2004, l'essentiel des fonds provenant de son fondateur milliardaire. Une injection de capitaux d'un milliard de dollars provenant d'Arabie saoudite avait été auparavant suspendue, en octobre, suite au meurtre de Jamal Khashoggi. Boeing a plus récemment investi au capital, juste avant l'IPO. Social Capital avait pour sa part jusqu'en septembre pour dépenser les fonds levés en 2017 ou bien les rendre aux actionnaires. Chamath Palihapitiya, son fondateur, un milliardaire du Sri Lanka, devait apporter 100 millions de dollars dans le cadre de l'opération de rapprochement avec la firme de Branson. Il en devient président. George Whitesides reste pour sa part CEO de Virgin Galactic.

Rappelons que la firme de Branson est en concurrence avec SpaceX, groupe d'Elon Musk (leader de Tesla), et Blue Origin de Jeff Bezos (patron d'Amazon).

Branson affirme que Virgin Galactic a effectué de grands progrès dans le cadre de son programme de vols d'essai. Le groupe serait donc apparemment en bonne voie pour débuter les vols commerciaux et pour "ouvrir l'espace" aux investisseurs et astronautes novices. Virgin Galactic revendique environ 700 clients ayant déjà réservé des vols spatiaux de 90 mn pour la modique somme de 250.000$. En décembre, Branson envisageait un premier vol - à titre personnel - en 2019, juste avant le lancement commercial effectif.

A live look at the Price Discovery process for @VirginGalactic's first day of trading https://t.co/BYLQnLne6y
- NYSE 🏛 We Are Living Tech (@NYSE)

"A nos camarades investisseurs, employés de VG et de The Spaceship Company, aux partenaires et aux clients - merci pour votre engagement (...) qui a rendu l'annonce excitante du jour possible", a affirmé aujourd'hui Branson. Les véhicules SpaceShipTwo, construits par The Spaceship Company, qui fait partie de Virgin Galactic, sont conçus pour envoyer six passagers et deux pilotes dans l'espace suborbital, se détachant d'un vaisseau-mère 'WhiteKnightTwo' au-dessus de Spaceport America au Nouveau-Mexique. Spaceport America est le premier spatioport grand public, développé par le groupe de Branson.

Of course there was a countdown (and fireworks) for the moment @virgingalactic started trading on the NYSE pic.twitter.com/vGXLnQav28
- NYSE 🏛 We Are Living Tech (@NYSE)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.