Visiomed veut changer de dimension avec l'aide d'un gros financement en fonds propres

Visiomed veut changer de dimension avec l'aide d'un gros financement en fonds propres
bourse

Boursier.com, publié le vendredi 12 mars 2021 à 08h13

Visiomed dévoile les ambitions du programme d'acquisitions annoncé le 16 février. Pour mémoire, ce nouveau cycle de développement s'appuie sur "les bases saines établies" après avoir finalisé son programme de réduction des coûts, qui se traduira par une amélioration sensible de son résultat d'exploitation 2020 dévoilé le 31 mars prochain, mais aussi engagé un nouveau cycle de croissance sur le segment des stations de téléconsultations (23 commandes depuis le début de l'année contre 36 unités pour l'ensemble de 2020) et levé les fonds nécessaires pour couvrir ses besoins courants de l'exercice sans nouvel appel au marché.

Visiomed dévoile les ambitions du programme d'acquisitions annoncé le 16 février. Pour mémoire, ce nouveau cycle de développement s'appuie sur "les bases saines établies" après avoir finalisé son programme de réduction des coûts, qui se traduira par une amélioration sensible de son résultat d'exploitation 2020 dévoilé le 31 mars prochain, mais aussi engagé un nouveau cycle de croissance sur le segment des stations de téléconsultations (23 commandes depuis le début de l'année contre 36 unités pour l'ensemble de 2020) et levé les fonds nécessaires pour couvrir ses besoins courants de l'exercice sans nouvel appel au marché.

Visiomed s'est donc engagé dans un programme de croissance externe. Pour se donner les moyens de ses ambitions, le groupe a conclu un financement en fonds propres d'un volume maximum de... 180 ME sur 3 ans exclusivement destinée à cette politique d'acquisitions. L'objectif est de constituer, à l'issue du programme d'investissements, "un groupe puissant et rentable dans le domaine de la santé connectée".

Un processus a été mis en place afin d'analyser la capacité de Visiomed à apporter un levier de développement à la cible, notamment par sa connaissance profonde du marché de la santé connectée et de ses donneurs d'ordres, en France comme à l'international, mais aussi la capacité de la cible à apporter une complémentarité commerciale, notamment dans la volonté de créer un opérateur intégré de bout en bout capable d'intervenir sur l'ensemble de la chaine de valeur, depuis les solutions technologiques développées par Visiomed jusqu'aux ressources humaines (médecin, infirmier, etc.). Il s'agit enfin d'analyser le retour sur investissement attendu et la création de valeur associée à court et moyen terme pour les actionnaires.

Trois semaines après cette annonce et le démarrage de ce programme, le groupe a déjà identifié quatre opportunités d'investissements. Visiomed étudie aujourd'hui diverses modalités de prises de participation (majoritaires ou minoritaires) dans des entreprises situées en Europe et en Amérique du Nord répondant à ces trois prérequis.

Compte-tenu des opportunités déjà identifiées et de l'avancée des premières discussions, Visiomed confirme son ambition de réaliser une première opération en 2021, conformément au calendrier annoncé.

Patrick Schiltz, PDG de Visiomed, déclare : "Nous sommes convaincus du bienfondé de notre stratégie et de la pertinence des financements mise en place. C'est une démarche offensive de développement et nous n'avions pas besoin de ces financements pour poursuivre nos développements organiques en 2021.

Avec une capacité d'investissements allant jusqu'à 180 ME, nous devons pouvoir porter la valeur de notre entreprise d'environ 20 ME aujourd'hui à plus de 400 ME à l'issue du programme. Nous ne souhaitons pas nous précipiter mais si l'opportunité de boucler une opération à court terme se concrétise nous n'hésiterons pas à le faire".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.