Vivendi : le beau coup de Canal+ avec les droits TV de la L1

Vivendi : le beau coup de Canal+ avec les droits TV de la L1©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 05 février 2021 à 11h40

Canal+ a réussi son coup. Comme pressenti, la filiale de Vivendi a trouvé un accord avec la Ligue de Football Professionnel concernant les droits audiovisuels de Ligue 1 Uber Eats et de Ligue 2 BKT pour la fin de la saison 2020-2021. A partir de la 25ème journée, le Groupe Canal+ disposera à chaque journée des droits audiovisuels exclusifs, en direct et en intégralité, de l'ensemble des matchs de Ligue 1 Uber Eats et de huit des dix matchs de Ligue 2 BKT. Outre les droits de ces matchs, la chaîne cryptée disposera de l'intégralité des droits magazines en semaine et le week-end. Les détails financiers de l'accord n'ont pas été dévoilés mais la presse évoque un montant de 35 millions d'euros versé par Canal+, en supplément des 330 ME équivalant aux deux matchs de L1 sous-licenciés par BeInSports.

Canal+ a réussi son coup. Comme pressenti, la filiale de Vivendi a trouvé un accord avec la Ligue de Football Professionnel concernant les droits audiovisuels de Ligue 1 Uber Eats et de Ligue 2 BKT pour la fin de la saison 2020-2021. A partir de la 25ème journée, le Groupe Canal+ disposera à chaque journée des droits audiovisuels exclusifs, en direct et en intégralité, de l'ensemble des matchs de Ligue 1 Uber Eats et de huit des dix matchs de Ligue 2 BKT. Outre les droits de ces matchs, la chaîne cryptée disposera de l'intégralité des droits magazines en semaine et le week-end. Les détails financiers de l'accord n'ont pas été dévoilés mais la presse évoque un montant de 35 millions d'euros versé par Canal+, en supplément des 330 ME équivalant aux deux matchs de L1 sous-licenciés par BeInSports.

Avec les sommes déjà versées par Mediapro, et les droits à l'international, les montants TV pour cette saison atteindraient donc environ 750 ME, moitié moins que prévu en début de championnat alors que le groupe espagnol s'était engagé à verser plus d'un milliard par saison lorsqu'il avait raflé la grande majorité des droits en 2018. La question des droits au-delà de la saison en cours reste par ailleurs toujours entière.

En attendant, cette acquisition va être une opportunité de recruter de nouveaux abonnés, souligne Oddo BHF ('neutre'). Il est probable que Canal+ communique massivement sur ces nouveaux droits. L'enjeu va donc être de recruter le maximum de nouveaux abonnés puis de les fidéliser sur la base des autres contenus du groupe. Par ailleurs, même si Canal+ perd une partie des droits de la L1 la saison prochaine, la Ligue des Champions pourrait convaincre les nouveaux abonnés de rester.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.