Vivendi : le résultat net (pdg) se tasse à 1,44 MdE en 2020

Vivendi : le résultat net (pdg) se tasse à 1,44 MdE en 2020©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 03 mars 2021 à 18h40

En 2020, le chiffre d'affaires de Vivendi s'élève à 16,09 milliards d'euros, en hausse de +1,2%. Cette augmentation résulte principalement de la progression d'Universal Music Group (UMG), de Groupe Canal+ et d'Editis, partiellement compensée par le ralentissement des autres activités, principalement Havas Group et Vivendi Village, impactées par les conséquences de la crise sanitaire. A taux de change et périmètre constants, le chiffre d'affaires est presque stable (-0,6%) par rapport à 2019.

En 2020, le chiffre d'affaires de Vivendi s'élève à 16,09 milliards d'euros, en hausse de +1,2%. Cette augmentation résulte principalement de la progression d'Universal Music Group (UMG), de Groupe Canal+ et d'Editis, partiellement compensée par le ralentissement des autres activités, principalement Havas Group et Vivendi Village, impactées par les conséquences de la crise sanitaire. A taux de change et périmètre constants, le chiffre d'affaires est presque stable (-0,6%) par rapport à 2019.

Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) s'élève à 1,627 MdE, en augmentation de +6,6% par rapport à 2019. A taux de change et périmètre constants, l'EBITA augmente de +3,7%, essentiellement grâce à la progression d'UMG et de Groupe Canal+. Le résultat opérationnel (EBIT) s'élève à 1,468 MdE, en progression de +6,3% par rapport à 2019.

Les autres charges et produits financiers sont un produit net de 589 millions d'euros (65 ME en 2019). En 2020, la réévaluation des participations dans Spotify et Tencent Music Entertainment s'élève à un montant net de 591 ME (139 ME en 2019). En outre, Vivendi a reçu en 2020 un complément de prix de 56 ME au titre de la cession de GVT réalisée en 2015, à la suite du dénouement favorable d'un contentieux fiscal au Brésil.

L'impôt dans le résultat net est une charge nette de 575 ME, contre un produit net de 140 ME en 2019. Hors l'impact du produit d'impôt courant de 473 ME comptabilisé en 2019 à la suite de la décision favorable du Conseil d'Etat concernant l'utilisation des créances d'impôt étranger en sortie de régime du bénéfice mondial consolidé, l'impôt dans le résultat net a augmenté de 242 ME en 2020. La part du résultat net revenant aux intérêts minoritaires s'élève à 167 ME (34 ME en 2019). Cette hausse de 133 ME correspond essentiellement à la part du consortium mené par Tencent dans le résultat net d'UMG à compter du 31 mars 2020.

Le résultat net, part du groupe est un bénéfice de 1,44 MdE (1,26 euro par action de base), contre 1,583 MdE en 2019 (1,28 euro par action de base). Hors le produit d'impôt courant de 473 ME concernant l'utilisation des créances d'impôt étranger en sortie de régime du bénéfice mondial consolidé enregistré en 2019, le résultat net, part du groupe progresse de 29,7%.

Le résultat net ajusté est un bénéfice de +1,228 MdE (1,08 euro par action de base), contre 1,741 MdE en 2019 (1,41 euro par action de base), en baisse de 29,5%. En 2019, il comprenait le produit d'impôt courant de 473 ME concernant l'utilisation des créances d'impôt étranger en sortie de régime du bénéfice mondial consolidé.

Situation financière

Au 31 décembre 2020, l'endettement financier net de Vivendi a augmenté de 889 ME à 4,953 MdsE. Il est précisé qu'en cas de distribution de 60% du capital d'UMG, qui devrait impliquer le remboursement par ce dernier de l'emprunt qu'il a contracté auprès de Vivendi, et compte tenu des 2,8 MdsE reçus de la vente de 10% supplémentaires du capital d'UMG à un consortium mené par Tencent, la dette nette pro-forma du Groupe s'établirait à 0,3 MdE, sur base du bilan au 31 décembre 2020.

Vivendi dispose par ailleurs de capacités de financement importantes. Au 31 décembre 2020, les lignes de crédit confirmées du Groupe étaient disponibles à hauteur de 3,3 MdsE. Au 31 décembre 2020, la durée moyenne "économique" de la dette financière du groupe est de 4,8 années (5,3 années au 31 décembre 2019).

Les fonds propres consolidés de Vivendi s'élevant à 16,431 MdsE, le taux de gearing du Groupe (rapport de la dette nette aux fonds propres) s'établit à 30% au 31 décembre 2020.

Quel impact de la crise sanitaire ?

Bien que les impacts de la pandémie du Covid-19 soient plus sensibles pour certains pays ou métiers que pour d'autres, sur l'exercice 2020, Vivendi a su faire preuve de résilience et s'adapter pour continuer de servir au mieux et divertir ses clients, tout en réduisant ses coûts pour préserver ses marges. Les activités ont montré une bonne résistance, en particulier celles de la musique et de la télévision payante. En revanche, comme anticipé, les autres activités telles que Havas Group et Vivendi Village (en particulier les spectacles vivants) ont été affectées par les effets de la crise sanitaire. Editis a bénéficié d'un fort rebond de son activité depuis juin 2020 en France.

Vivendi analyse en permanence les conséquences actuelles et potentielles de la crise. Il est difficile actuellement de déterminer comment elle impactera ses résultats sur l'exercice 2021. Les métiers liés à la publicité et au spectacle vivant risquent d'être plus impactés que les autres.

Le Groupe reste néanmoins confiant quant à la capacité de résilience de ses principaux métiers. Il continue de mettre tout en oeuvre pour assurer la continuité de ses activités, ainsi que pour servir et divertir au mieux ses clients et ses publics, tout en respectant les consignes des autorités de chaque pays où il est implanté.

Quel retour aux actionnaires ?

Depuis le 1er janvier 2020, Vivendi a acheté 96,52 ME de ses propres actions (8,14% de son capital), représentant un montant de 2,35 MdsE, dont 23,02 ME d'actions dans le cadre du précédent programme de rachat et 73,5 ME d'actions dans le cadre du programme en cours.

Au 3 mars, Vivendi détient 100,44 ME d'actions d'autocontrôle, représentant 8,47% du capital.

Par ailleurs, l'Assemblée générale annuelle des actionnaires du 22 juin se prononcera sur la proposition d'un dividende ordinaire de 0,60 euro par action au titre de l'exercice fiscal 2020. Il représente un rendement d'un peu moins de 2%. Le détachement du coupon interviendrait le 23 juin pour une mise en paiement le 25 juin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.