Vivendi, les analystes ne sont pas traumatisés par l'avertissement

Vivendi, les analystes ne sont pas traumatisés par l'avertissement
Le logo de Vivendi, pris sur l'entrée principale du siège à Paris.

Boursier.com, publié le vendredi 12 janvier 2018 à 09h34

L'avertissement lancé hier soir par Vivendi sur ses objectifs de résultats 2017 a beau être modeste, le titre accuse le coup, en baisse de -2,6% à 23,66 euros dans les premiers échanges à la Bourse de Paris. on vous l'avait dit, pourra prétexter Lisa Yang, chez Goldman Sachs. L'analyste pense que le thème d'investissement reste intact et réitère d'ailleurs sa recommandation à l'achat, mais estimait avant l'ouverture que l'annonce de la veille sonnerait sans doute le lancement de quelques prises de profits après le parcours récent du titre (+20% en six mois).

Globalement, les bureaux d'études ne sont pas vraiment traumatisés par l'annonce. Liberum continue de recommander le dossier à l'achat, en visant 24 euros, en conseillant à ses clients de profiter de tout accès de faiblesse du titre pour se renforcer. L'analyste est rassuré par la solide performance de la division musique, qui continue à porter le dossier.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU