Vivendi perd du terrain, victime d'une note d'analyste

Vivendi perd du terrain, victime d'une note d'analyste©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 01 février 2018 à 11h23

A contre-courant, Vivendi recule de 0,8% à 23,5 euros sur la place parisienne, victime d'une note d'analyste. HSBC a en effet dégradé la valeur d'"acheter" à "conserver" sur la valeur en maintenant son objectif de cours à 24 euros.

Le consensus sur Vivendi a été révisé à la baisse, mais pas suffisamment selon HSBC, après l'avertissement lancé par le groupe sur son Ebita 2017 le 11 janvier dernier. Vivendi, qui doit publier ses résultats annuels le 15 février, avait alors dit prévoir une croissance organique de son Ebita annuel "de l'ordre de 20% à 25%" (hors intégration positive d'Havas), contre une prévision précédente "de l'ordre de 25%".

L'intermédiaire déplore en outre un manque de visibilité sur la stratégie de fusions et acquisitions, notamment en raison de l'interminable querelle avec Mediaset au sujet d'une transaction avortée dans la télévision payante.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Vivendi perd du terrain, victime d'une note d'analyste
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]