Vivendi : relève la valorisation d'UMG et fixe la date d'introduction

Vivendi : relève la valorisation d'UMG et fixe la date d'introduction
Le logo de Vivendi, pris sur l'entrée principale du siège à Paris.

Boursier.com, publié le mercredi 12 mai 2021 à 14h42

Vivendi revoit à la hausse la valeur d'Universal Music Group et fixe au 27 septembre la date limite de cotation des actions de sa filiale musicale à Amsterdam. Dans des documents publiés en amont de l'assemblée générale du groupe prévue en juin, Vivendi valorise 100% d'UMG 33 milliards d'euros, soit 3 MdsE de plus que le niveau retenu pour la cession de 10% du capital au Chinois Tencent.

Vivendi revoit à la hausse la valeur d'Universal Music Group et fixe au 27 septembre la date limite de cotation des actions de sa filiale musicale à Amsterdam. Dans des documents publiés en amont de l'assemblée générale du groupe prévue en juin, Vivendi valorise 100% d'UMG 33 milliards d'euros, soit 3 MdsE de plus que le niveau retenu pour la cession de 10% du capital au Chinois Tencent.

Comme déjà indiqué, Vivendi s'est engagé à distribuer 60% de sa filiale, qui compte notamment parmi son catalogue des artistes tels que Lady Gaga et Taylor Swift, à ses actionnaires actuels. Environ 1,1 million d'actions UMG seront distribuées aux actionnaires, chaque action Vivendi donnant droit à une action UMG. La mise en paiement de la Distribution en Nature est prévue le 29 septembre, avec un détachement le 27 septembre 2021.

En divisant la valorisation correspondant à 60% d'UMG par le nombre exact d'actions, le prix par action UMG revient à 18,2 euros.

Au terme du processus d'introduction en Bourse, les trois principaux actionnaires d'UMG seraient Vivendi (20%), le consortium dirigé par Tencent (20%) et Bolloré (16%). Mais compte tenu de l'intérêt d'investisseurs potentiels, Vivendi pourrait vendre une partie de sa participation de 20% à un "partenaire stratégique" avant la distribution des actions d'UMG. Vivendi a cependant l'intention de conserver au moins 10% du capital de la société pendant une longue période.

Surfant sur le dynamisme du streaming musical, UMG a généré un bénéfice opérationnel de 322 millions d'euros au cours des trois premiers mois de l'année, contre 248 ME un an plus tôt pour un chiffre d'affaires quasi stable à 1,81 MdE.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.