Vivendi va regarder ce que propose Elliott, mais a déjà son idée

Vivendi va regarder ce que propose Elliott, mais a déjà son idée©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 16 mars 2018 à 11h06

Vivendi promet de regarder avec un esprit d'ouverture les propositions du fonds Elliott concernant Telecom Italia, mais la sémantique utilisée dans le communiqué diffusé ce matin par le groupe français laisse penser qu'il sera difficile à convaincre. Le premier actionnaire de l'opérateur transalpin, près de 25% du capital, se dit donc prêt à examiner ce que préconise ce hedge fund bien connu pour ses initiatives court-termistes qui possède 3% du capital auxquels s'ajouteraient des instruments financiers dont la nature exacte n'est pas connue. Malgré son esprit d'ouverture, Vivendi n'est pas sûr que le projet de démantèlement et de déstabilisation de l'équipe crée de la valeur mais pense que le plan industriel proposé par Amos Genish (internationalement reconnu) est solide et prometteur.

Elliott a écrit aux actionnaires de Telecom Italia pour fustiger la gestion de Vivendi et réclamer un conseil d'administration réellement composé de membres indépendants. Hier, le fonds activiste avait réclamé le départ de six administrateurs sur les quinze du conseil, jugés trop proches de Vivendi. Il propose également de transformer les actions d'épargne en actions ordinaires et de travailler sur une séparation du réseau différente de cette préconisée actuellement. Elliott veut aussi évidemment que TI reprenne le versement d'un dividende.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.