Volkswagen : l'incroyable envolée boursière du constructeur allemand

Volkswagen : l'incroyable envolée boursière du constructeur allemand©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 18 mars 2021 à 12h06

Volkswagen marche-t-il sur les traces de Tesla ? Si le constructeur allemand ne pèse pour le moment "que" 162 milliards d'euros en Bourse, contre 673 Mds$ pour Tesla, la formidable ascension boursière du constructeur de Wolfsburg en ce début d'année commence à ressembler à celle connue par le groupe d'Elon Musk en 2020. Le titre de la firme qui détient également les marques Porsche et Audi bondit encore de plus de 5% ce jeudi après avoir flambé de respectivement 11,5% et 15,3% mardi et mercredi.

Volkswagen marche-t-il sur les traces de Tesla ? Si le constructeur allemand ne pèse pour le moment "que" 162 milliards d'euros en Bourse, contre 673 Mds$ pour Tesla, la formidable ascension boursière du constructeur de Wolfsburg en ce début d'année commence à ressembler à celle connue par le groupe d'Elon Musk en 2020. Le titre de la firme qui détient également les marques Porsche et Audi bondit encore de plus de 5% ce jeudi après avoir flambé de respectivement 11,5% et 15,3% mardi et mercredi.

L'action a déjà doublé depuis le premier janvier et affiche une hausse de plus de 200% sur un an, effaçant l'impact de la crise du "dieselgate", qui avait ébranlé le groupe en 2015-2016.... De quoi permettre à Volkswagen de redevenir la première capitalisation du DAX, devant SAP. L'ampleur de cette flambée interroge néanmoins, plusieurs spécialistes mettant en avant un effet 'short squeeze'. Nombre d'entre eux soulignent en effet l'intérêt élevé des vendeurs à découvert pour les actions ordinaires de la société et le volume inhabituellement élevé d'échanges des ADR Volkswagen cotés aux Etats-Unis.

Les actions ordinaires de VW sont beaucoup moins liquides que les actions préférentielles car les trois principaux actionnaires - les familles Porsche et Piech, l'État allemand de Basse-Saxe et le Qatar - en détiennent environ 90%. Il n'en reste pas moins que les actions préférentielles ont également enregistré une hausse spectaculaire, bien que légèrement inférieure.

"L'envolée des actions ordinaires VW est due à une meilleure connaissance des capacités de la société en matière de véhicules électriques et de technologie, exacerbée par un flottant limité à 10%", affirme ainsi Michael Dean, analyste chez 'Bloomberg Intelligence'.

Les ambitions affichées haut et fort par Volkswagen dans l'électrique ont séduit le marché. VW a affirmé mardi vouloir vendre en 2021 un million de voitures électrifiées, ajoutant qu'il vise à dominer ce marché "au plus tard" en 2025. Lundi, le groupe allemand avait annoncé son intention de construire en Europe six usines de production batteries pour véhicules électriques d'ici à 2030, afin de sécuriser ses approvisionnements et abaisser ses coûts... A l'image de ce que tente de faire Tesla outre-Atlantique.

Volkswagen a également annoncé un projet d'installation de 18.000 bornes à charge rapide d'ici 2025 en Europe. Ce réseau européen sera développé en partenariat avec les énergéticiens britanniques BP, espagnol Iberdrola et italien Enel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.