Voltalia : se renforce encore en Guyane

Voltalia : se renforce encore en Guyane
manifestation à Cayenne le 28 mars 2017

Boursier.com, publié le mercredi 12 mai 2021 à 10h15

Voltalia recule légèrement de 0,5% à 21,65 euros ce mercredi, alors que le groupe a remporté un contrat en Guyane française pour une centrale mixte de production photovoltaïque et de stockage par batteries. Le projet, nommé 'Parc Sable Blanc', associe une centrale de production d'électricité photovoltaïque d'une puissance de 5 mégawatts à une unité de stockage par batteries lithium-ion d'une puissance de 5 mégawatts et d'une capacité de 9,3 mégawatts-heures.

Voltalia recule légèrement de 0,5% à 21,65 euros ce mercredi, alors que le groupe a remporté un contrat en Guyane française pour une centrale mixte de production photovoltaïque et de stockage par batteries. Le projet, nommé 'Parc Sable Blanc', associe une centrale de production d'électricité photovoltaïque d'une puissance de 5 mégawatts à une unité de stockage par batteries lithium-ion d'une puissance de 5 mégawatts et d'une capacité de 9,3 mégawatts-heures.

Entièrement développé par Voltalia, le projet 'Parc Sable Blanc' sera également construit et exploité par ses équipes. Il bénéficiera d'un tarif de vente garanti pendant 20 ans. Une fois mis en service courant 2023, 'Parc Sable Blanc' portera la puissance du complexe de Toco à 19,3 mégawatts avec une capacité de 25,6 mégawatt-heures.

Voltalia exploite actuellement en Guyane française des centrales solaires, hydraulique, de biomasse et de stockage d'une puissance cumulée de 31 mégawatts, permettant de couvrir près de 10% de la consommation du réseau électrique principal.
"Voltalia confirme sa forte position en Guyane, y exploitant des centrales solaires, hydrauliques, de biomasse et de stockage pour une puissance de 31MW et fournissant près de 10% de la consommation électrique locale" commente Portzamparc qui reste en position sur le dossier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.