Voltalia signe un contrat de long terme au Brésil

Voltalia signe un contrat de long terme au Brésil©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 14 novembre 2018 à 18h13

Voltalia annonce ce mercredi avoir signé un contrat privé de vente d'électricité avec BRF, l'un des leaders mondiaux de l'agroalimentaire avec 100.000 employés dans 140 pays. Ce nouveau contrat va accroître la taille du projet éolien VSM 2 de Voltalia, qui passera de 64 MW à 128 MW. Le cumul des revenus futurs sécurisés par des contrats long-terme excède désormais 4 milliards d'euros.

Le groupe français précise que ce succès commercial avec BRF est aussi le premier contrat long-terme de vente d'électricité signé avec un client privé sur le marché libre. Il porte la puissance installée attendue en opération à 1.040 MW à fin 2020 pour le groupe.

Fort de sa stratégie concentrée sur les marchés non subventionnés, Voltalia a signé depuis 2014 de nombreux contrats court- et moyen-terme de vente d'électricité, afin de vendre à un prix élevé l'électricité produite entre la mise en service accélérée des centrales et le début des contrats long-terme de vente d'électricité. Ces contrats privés reflétaient la création de valeur réalisée grâce au savoir-faire technique du Groupe pour accélérer la construction de centrales électriques.

Comme pour la plupart des projets de Voltalia au Brésil, la construction des 64 MW sera accélérée. Les turbines devraient être mises en service progressivement courant 2020, produisant une électricité qui sera vendue sur le marché libre avant le début du contrat avec BRF en janvier 2021.

Le projet VSM 2 appartient au cluster Voltalia de Serra Branca. Avec un potentiel total de près de 2 GW, celui-ci est l'un des plus grands sites d'énergie renouvelable au monde. Le développement de nouvelles capacités va se poursuivre pour atteindre le plein potentiel du cluster, avec la possibilité pour chacun des nouveaux projets d'être soit détenu en propre par Voltalia, soit vendu à des investisseurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.