Voltalia : sous le soleil

Voltalia : sous le soleil©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 05 novembre 2020 à 10h46

Voltalia grimpe de plus de 4% ce jeudi à 20,70 euros en bourse de Paris. Capitalisant sur le développement de son hub solaire en Egypte et sur sa présence de long-terme en Jordanie en tant que prestataire de services, le groupe devient un producteur d'électricité sur ce marché en croissance... En Jordanie, la demande en énergie est anticipée en forte augmentation : la puissance installée devrait croître de 2,5 gigawatts entre 2017 et 2025 grâce à la compétitivité de l'énergie photovoltaïque. Le portefeuille acquis par Voltalia comprend 3 centrales de 11 mégawatts chacune situées à Ma'an et une centrale de 24 mégawatts à Mafraq, pour un total de 57 mégawatts. Voltalia connaît particulièrement bien ces centrales en tant que prestataire de services puisqu'il a participé à leur développement, les a construites en 2015 et est en charge de leur maintenance depuis leur mise en service en 2016.

Le propriétaire s'est naturellement tourné vers Voltalia pour la cession de ces actifs compte tenu de la présence historique de Voltalia, de sa connaissance des centrales et des liens de longue date avec l'IFC, membre du Groupe de la Banque Mondiale, l'un des principaux bailleurs de fonds de ces quatre centrales. Les centrales bénéficient d'un contrat de vente d'électricité signé en 2016 pour une durée de 20 ans. Les revenus, dollarisés, sont garantis par le gouvernement de Jordanie pour la durée totale du contrat...
"Par cette acquisition, Voltalia accélère son renforcement sur le solaire (20% des capacités du groupe) et sa diversification géographique hors Brésil" souligne Portzamparc qui conserve le dossier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.