Vranken-Pommery Monopole : renoue avec la croissance en 2020, mais pas avec le dividende

Vranken-Pommery Monopole : renoue avec la croissance en 2020, mais pas avec le dividende©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 29 mars 2021 à 20h20

En 2020, le chiffre d'affaires consolidé de Vranken-Pommery Monopole est en retrait de -11,1% à 244 millions d'euros avec un export en progression qui représente 60%.

En 2020, le chiffre d'affaires consolidé de Vranken-Pommery Monopole est en retrait de -11,1% à 244 millions d'euros avec un export en progression qui représente 60%.

Le résultat opérationnel courant est de 18,6 ME en retrait de 5,7 ME. Le groupe a réduit de 7,5 ME ses charges de personnel dont 2,1 ME liés aux mesures gouvernementales de soutien dans le cadre de la pandémie. Le résultat opérationnel est de 18 ME en retrait de -2,3 ME, avec une marge stable par rapport au chiffre d'affaires à 7,7%.

Le résultat financier s'améliore de 2 ME à -17,3 ME, conséquence du travail effectué depuis 3 ans pour réduire l'endettement financier et améliorer les conditions de financement. Le taux moyen de l'endettement financier ressort à 2,4% en 2020 (2,54% en 2019).

Le résultat net 2020 de Vranken-Pommery Monopole est de +0,3 ME, positif malgré le contexte dégradé.

Structure financière

Les capitaux propres de Vranken-Pommery Monopole restent stables à 372,5 ME. Ils représentent près de 29% du total bilan. L'endettement financier net du groupe au 31 décembre 2020 se monte à 683,6 ME (712,1 ME en 2019) soit une réduction de 28,5 ME. Cette diminution correspond à la génération de trésorerie nette du groupe, grâce à la maîtrise de ses besoins d'exploitation. Retraité de l'application de la norme comptable IFRS 16 d'un montant de 25 ME en 2020, l'endettement financier net s'établit à 658,6 ME, intégralement couvert par les 673,2 ME de stocks.

Au cours de l'exercice 2020, Vranken-Pommery Monopole a mis en oeuvre tous les moyens à sa disposition pour assurer la continuité de son exploitation et préserver sa liquidité. A ce titre, le groupe a souscrit pour 24 MEde Prêts Garantis par l'Etat. Le groupe n'a pas d'échéance obligataire en 2021

Perspectives

"Le groupe Vranken-Pommery Monopole a démontré au cours de l'exercice 2020 sa capacité à absorber les chocs conjoncturels. Cette résilience s'appuie sur ses marques reconnues, la qualité de ses produits, la plasticité de son organisation et sa présence dans tous les canaux de distribution, notamment dans les réseaux de vente pour une consommation à domicile", estime le man gement. "Le consommateur final est resté attaché aux produits du groupe et a adapté son mode de consommation aux contraintes liées à la pandémie de la Covid-19, notamment les restrictions de mobilité et de moments de convivialité".

Vranken-Pommery Monopole renoue avec la croissance au 1er trimestre 2021, avec une progression de plus de 15% de ses volumes de ventes de Champagne. Conscient de l'attractivité de ses marques et confiant dans la qualité de sa production, Vranken-Pommery Monopole aborde l'exercice 2021 avec confiance et détermination mais reste toutefois mesuré dans ses perspectives, en raison de la persistance de la pandémie. Le groupe vise une croissance de son chiffre d'affaires de l'ordre de 5% en 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.