Wall Street attendu en territoire légèrement positif

Wall Street attendu en territoire légèrement positif
Deux traders souriants sur le floor du New York Stock Exchange.

Boursier.com, publié le lundi 17 août 2020 à 14h01

Wall Street est attendu en territoire positif désormais, sans euphorie toutefois. Le DJIA gagne 0,2% en pré-séance ce lundi, alors que le S&P500 avance de 0,3% et le Nasdaq de 0,6%. Pourtant, les négociations sont dans l'impasse aux USA au sujet du nouveau plan de relance, et les tensions sino-américaines se confirment, la réunion qui devait avoir lieu durant le week-end ne s'étant pas déroulée. Le baril de brut WTI rend 0,3% à 41,9$, alors que le Brent perd 0,4% à 44,6$. L'once d'or progresse de 0,8% à 1.964$.

L'indice manufacturier Empire State de la Fed de New York pour le mois d'août sera communiqué à 14h30 (consensus 17). L'indice NAHB (National Association of Home Builders) du marché immobilier américain sera révélé à 16 heures (consensus 72 pour le mois d'août).

Le PIB préliminaire japonais a corrigé de 7,8% au second trimestre, chute spectaculaire et historique avec la crise du coronavirus, contre -7,5% de consensus en comparaison du trimestre antérieur. L'indice Nikkei a perdu 0,83%. Les investisseurs n'ont pas vraiment réagi en revanche à l'information selon laquelle le Premier ministre, Shinzo Abe, a été admis à l'hôpital.

La place chinoise a été soutenue par l'annonce d'une nouvelle injection de liquidité de la Banque populaire de Chine (BPC), qui injecte 700 milliards de yuans dans le système par le biais de la facilité de crédit moyen terme à un an, dont le taux d'intérêt est maintenu à 2,95%. L'indice SSE Composite de la place de Shanghai a pris 2,34%. Le report de la réunion, prévue samedi 15 août, entre représentants chinois et américains pour faire le point sur la première phase de l'accord commercial, n'a pas ému les investisseurs.

Le président américain Donald Trump a ordonné vendredi à ByteDance de céder sous 90 jours les opérations américaines de TikTok. "Il y a des preuves crédibles qui me font croire que ByteDance pourrait prendre des mesures menaçant de porter atteinte à la sécurité nationale des Etats-Unis", a asséné Trump dans un décret. Le leader américain avait précédemment signé un décret interdisant aux entreprises américaines toute transaction avec ByteDance si celui-ci ne cédait pas les opérations de TikTok aux Etats-Unis sous 45 jours. ByteDance a engagé des négociations pour céder à Microsoft les activités de l'application en Amérique du Nord, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Les Etats-Unis ont franchi hier le triste cap des 170.000 décès liés au nouveau coronavirus, d'après un bilan Reuters. Le pays compte plus de 5,4 millions de cas confirmés de contamination depuis le début de l'épidémie. Ainsi, les USA demeurent de loin le pays le plus touché par la pandémie. Le pays a enregistré hier 483 décès supplémentaires. La Floride, le Texas et la Louisiane sont les Etats les plus affectés selon Reuters.

D'après l'Université Johns Hopkins, le virus a fait 775.926 morts dans le monde depuis son émergence, alors que 21,71 millions de cas ont été recensés.

Le Brésil est le second pays le plus touché avec 3,34 millions de cas et 107.852 morts. L'Inde recense 2,65 millions de cas depuis le début de l'épidémie et 50.921 décès. En Russie, 925.558 cas ont été dénombrés et 15.707 morts.

Les élections législatives néo-zélandaises ont été repoussées au 17 octobre, a annoncé la Première ministre Jacinda Ardern. Auckland est toujours en confinement en raison de la résurgence de l'épidémie. La Nouvelle-Zélande a enregistré lundi neuf nouvelles contaminations. Les élections étaient prévues le 19 septembre.

La France a enregistré quant à elle 3.015 nouvelles contaminations en 24 heures, soit un peu moins que la veille, a annoncé hier l'agence Santé publique France (SPF). 218.536 cas ont été recensés en France depuis le début de l'épidémie et 30.410 personnes sont décédées du covid-19, une de plus que samedi selon SPF. Le nombre de personnes hospitalisées augmente par ailleurs légèrement à 4.860, trois patients de plus en 24 heures.

Le nombre de cas confirmés en Allemagne a augmenté ce lundi à 224.014, 561 cas de plus que la veille selon les données de l'Institut Robert Koch (RKI) pour les maladies infectieuses. Un décès supplémentaire a été déploré, pour un total de 9.232 morts.

Les valeurs

Berkshire Hathaway, la firme du légendaire investisseur Warren Buffett, a annoncé vendredi avoir abaissé sa participation dans les banques Wells Fargo et JP Morgan Chase et fermé sa position sur le dossier de la banque d'affaires Goldman Sachs. En revanche, fait particulièrement significatif, la firme du gourou d'Omaha a pris une participation au capital de Barrick Gold, firme canadienne d'exploitation de l'or. Berkshire a acquis 20,9 millions de titres du groupe minier d'une valeur de plus de 560 millions de dollars... valeur qui dépassera d'ailleurs probablement les 600 millions de dollars dès aujourd'hui avec l'effet d'annonce.

Principia Biopharma. Sanofi et Principia Biopharma, entreprise biopharmaceutique cotée sur le Nasdaq et spécialisée dans le développement clinique de traitements pour les maladies auto-immunes, ont conclu un accord définitif aux termes duquel Sanofi procédera à l'acquisition de la totalité des actions en circulation de Principia au prix de 100 dollars l'action, ce qui représente une transaction en numéraire valorisée approximativement à 3,68 milliards de dollars (sur une base entièrement diluée). Cette opération a été approuvée à l'unanimité par les Conseils d'administration de Sanofi et de Principia.

Amazon. L'autorité allemande de concurrence a ouvert une enquête sur les relations du géant américain du commerce en ligne avec les vendeurs tiers utilisant sa plateforme.

IBM lance une nouvelle puce pour centres de données capable, selon le géant technologique, de gérer trois fois plus de charge de travail que la précédente.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.