Wall Street bien disposé pour débuter la semaine

Wall Street bien disposé pour débuter la semaine
Deux traders souriants sur le floor du New York Stock Exchange.
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 16 novembre 2020 à 10h59

Wall Street progresse avant bourse ce lundi, le DJIA prenant 0,9%, le S&P500 0,8% et le Nasdaq 1%. Sur le Nymex, le baril de brut s'adjuge 2% à 40,9$. L'once d'or avance de 0,3% à 1.892$. L'indice dollar perd 0,1% face à un panier de devises de référence.

Les places européennes sont orientées également dans le vert ce jour, l'Asie s'étant elle aussi bien comportée. Le sentiment positif des marchés est soutenu notamment par les espoirs économiques, alors que les dernières statistiques chinoises de la production industrielle (+6,9%) et de l'investissement ont dépassé les attentes. Le PIB japonais du troisième trimestre a rebondi par ailleurs plus que prévu (+5% contre +4,4% de consensus). En revanche, notons que les ventes de détail chinoises ont manqué le consensus (+4,3% contre +5,1% de consensus). Le taux de chômage en Chine est ressorti en ligne avec les attentes à 5,3%. La production industrielle japonaise, en croissance de 3,9%, a affiché une performance comparable au consensus.

Dans l'actualité économique aux États-Unis ce lundi, l'indice manufacturier régional 'Empire State' de la Fed de New York pour le mois de novembre 2020 sera communiqué à 14h30 (consensus 13,5, qui marquerait une accélération de la croissance). Par ailleurs, Mary Daly et Richard Clarida de la Fed s'exprimeront dans la journée.

Christine Lagarde, dirigeante de la BCE, interviendra aussi ce jour.

Demain mardi, le programme sera un peu plus chargé, avec les ventes de détail de septembre aux USA, les prix à l'import et à l'export, ainsi que la production industrielle, les stocks et ventes des entreprises, ou encore l'indice du marché immobilier de la NAHB.

Du côté des entreprises, les publications financières trimestrielles sont moins nombreuses cette semaine. Baidu, JC Penney et Sohu sont attendus ce jour.

Concernant la crise sanitaire cette fois, le dernier bilan de l'Université Johns Hopkins fait ressortir 54,4 millions de cas confirmés recensés dans le monde depuis l'émergence du nouveau coronavirus, dont plus de 11 millions de cas aux Etats-Unis, 8,85 millions en Inde et 5,86 millions au Brésil. La France approche des 2 millions de cas, quatrième pays le plus touché. Le virus a fait 1,32 million de morts dans le monde depuis son apparition, dont 246.217 aux Etats-Unis, près de 166.000 au Brésil et plus de 130.000 en Inde.

Aux Etats-Unis, la situation demeure donc délicate, le total des infections ayant dépassé les 166.000 cas samedi avec des hospitalisations à un niveau record et certains Etats du Midwest et de l'Ouest atteignant la limite de leurs capacité. Localement, les restrictions sont durcies face à cette propagation rapide, les résidents étant par ailleurs incités à éviter les déplacements non essentiels. Michigan, Californie, Oregon et Washington durcissent notamment le ton. Les mesures sont toutefois essentiellement ciblées, évitant des reconfinements trop larges pesant sur l'économie.

En outre, le principal conseiller de Joe Biden sur le coronavirus a affirmé qu'il n'y avait pas de plan de confinement général, et que les restrictions allaient être ajustées selon les conditions de propagation de l'épidémie. Le Dr. Fauci a lui aussi indiqué qu'un confinement national était exclu, sans toutefois repousser l'idée de confinements locaux. Enfin, les marchés restent confiants dans l'efficacité future de vaccins contre ce nouveau coronavirus, après le succès de Pfizer et BioNTech.

Concernant la future administration Biden cette fois, Bloomberg, citant des personnes familières de la question, précise que l'ancienne patronne de la Fed, Janet Yellen, pourrait bien prendre les fonctions de Secrétaire au Trésor. Biden considèrerait aussi Brainard et Ferguson pour ce poste, mais Yellen semblerait favorite.

Notons enfin un regain de tension entre les Etats-Unis et la Chine pour ces dernières semaines de présidence de Donald Trump. Ainsi, Trump pourrait prendre de nouvelles mesures visant Pékin sur la question des droits de l'homme, après l'interdiction des investissements dans certaines firmes chinoises aux liens militaires.

Les valeurs

Corning. Les nouveaux produits Valor du groupe pourraient jouer un rôle majeur dans la protection des vaccins contre le Covid-19, indique le Wall Street Journal. Ces écrins de verre afficheraient une efficacité supérieure, notamment aux très basses températures.

Caesars Entertainment. Fred Done, le plus important actionnaire de William Hill, soutiendrait l'offre d'acquisition de 2,9 Mds£ formulée par Caesars, précise le Telegraph.

Qualcomm a obtenu une licence de la part du gouvernement américain pour pouvoir revendre des 'puces' 4G pour téléphonie mobile au controversé chinois Huawei.

Uber, le géant VTC, est en discussions en vue d'une cession de son unité ATG dédiée à la conduite autonome à Aurora, croit savoir l'agence Reuters.

PNC Bank est en phare de négociation avancée en vue d'une acquisition de la branche américaine de Banco Bilbao Vizcaya, selon le bien renseigné Wall Street Journal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.