Wall Street : consolidation attendue

Wall Street : consolidation attendue
Deux traders inquiets sur le floor du NYSE à New York.

Boursier.com, publié le lundi 12 avril 2021 à 10h49

Wall Street consolide sur ses sommets avant bourse ce lundi, le DJIA rendant 0,3%, le S&P 500 0,3% également et le Nasdaq 0,2%. Le baril de brut WTI progresse de 0,2% à 59,5$ sur le Nymex, alors que le Brent de la mer du Nord évolue à 63,2$. L'once d'or recule de 0,4% à 1.738$. L'indice dollar s'accorde 0,1% face à un panier de devises. Le bitcoin poursuit sur sa lancée et progresse de 1,6% sur Bitfinex à près de 60.700$. Sur les marchés obligataires, le rendement du T-Bond à 10 ans ressort à 1,66% environ et celui du '30 ans' à 2,32%.

Wall Street consolide sur ses sommets avant bourse ce lundi, le DJIA rendant 0,3%, le S&P 500 0,3% également et le Nasdaq 0,2%. Le baril de brut WTI progresse de 0,2% à 59,5$ sur le Nymex, alors que le Brent de la mer du Nord évolue à 63,2$. L'once d'or recule de 0,4% à 1.738$. L'indice dollar s'accorde 0,1% face à un panier de devises. Le bitcoin poursuit sur sa lancée et progresse de 1,6% sur Bitfinex à près de 60.700$. Sur les marchés obligataires, le rendement du T-Bond à 10 ans ressort à 1,66% environ et celui du '30 ans' à 2,32%.

Sur le front économique ce jour, Eric Rosengren de la Fed s'exprimera durant la journée. Le Département américain au Trésor publiera dans la soirée, à 20 heures, le déficit budgétaire du mois de mars (consensus 685 milliards de dollars).

Ailleurs dans le monde, les opérateurs suivront dans quelques instants les ventes de détail en zone euro pour le mois de février.

La tendance est donc un peu plus prudente ce jour, malgré les espoirs de réouverture de l'économie et de reprise. Le soutien budgétaire et monétaire demeure fort, mais le très haut niveau des valorisations boursières incite légitimement à un peu plus de modération à l'approche de la vague des publications financières trimestrielles des entreprises cotées. Jerome Powell, patron de la Fed, a estimé dans une interview à '60 Minutes' que l'économie américaine se situait à un point d'inflexion, avec une forte croissance à venir de l'économie et des embauches. Powell maintient par ailleurs sa position concernant l'inflation, dont il minimise le risque sur le moyen terme.

En Chine, les autorités de régulation ont infligé une lourde amende de 2,8 milliards de dollars à Alibaba, géant du e-commerce, pour abus de position dominante. L'amende est toutefois moins sévère que redouté. Reuters rapporte que bon nombre de firmes technologiques chinoises reportent leurs projets d'introduction en bourse du fait de cette surveillance accrue des autorités locales.

Dans l'actualité sanitaire, les dynamiques restent contrastées, avec un rapide déploiement des vaccins aux USA ou au Royaume-Uni, mais des performances plus poussives en Europe. Les assouplissements sont au programme au Royaume-Uni, alors que l'Allemagne se donne pour sa part les moyens d'accroître au contraire les restrictions.

Notons qu'une étude israélienne suggère que le vaccin Pfizer / BioNTech contre le nouveau coronavirus pourrait ne pas être aussi efficace contre le variant sud-africain.

Les relations sino-américaines restent quant à elles tendues, le Secrétaire d'Etat Blinken ayant exprimé une fois encore ses inquiétudes concernant les actions chinoises vis-à-vis de Taïwan et d'autres sujets épineux (crise sanitaire ou traitement des Ouïghours).

Dans l'actualité économique de la semaine, les opérateurs pourront aussi suivre le PIB chinois et les chiffres locaux du commerce, le CPI américain, le Livre Beige de la Fed, les ventes US de détail...

Enfin, sur le front des fusions et acquisitions, Microsoft considère un rachat de Nuance Communications pour un montant estimé de 16 milliards de dollars.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.