Wall Street consolide, le virus accélère

Wall Street consolide, le virus accélère©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 20 juillet 2020 à 10h22

La cote américaine perd du terrain avant bourse ce lundi, le S&P500 abandonnant 0,6% et le Nasdaq 0,5%. La prudence domine, alors que le nouveau coronavirus poursuit son expansion au niveau mondial et que les opérateurs surveillent la reprise du sommet sur le plan de relance européen. Les publications financières trimestrielles vont par ailleurs s'accélérer les jours prochains à Wall Street.

Sur le Nymex américain, le baril de brut WTI abandonne 1% à 40,3$. Le Brent de la mer du Nord fléchit également de 1% à 42,7$. L'once d'or se stabilise à 1.810$.

L'Organisation mondiale de la Santé a fait état samedi d'un nombre record de nouvelles contaminations au Covid-19 pour la deuxième journée consécutive, avec un total augmentant de 259.743 cas, les pays les plus touchés restant les Etats-Unis et le Brésil, suivis par l'Inde et l'Afrique du Sud. Le nombre de décès supplémentaires en 24 heures a été de 7.360, plus forte progression depuis le 10 mai.

Selon l'Université Johns Hopkins, le nombre total de cas confirmés du nouveau coronavirus dans le monde, depuis le début de l'épidémie, se chiffre désormais à 14,51 millions, dont 3,77 millions aux USA, 2,1 millions au Brésil et 1,12 million en Inde. Le virus a fait 140.534 morts aux Etats-Unis, 79.488 au Brésil et 45.385 au Royaume-Uni. Dans le monde, 606.206 décès sont recensés depuis le début de l'épidémie.

Les bourses européennes corrigent ce lundi en attendant de nouveaux développements sur le plan de relance européen en discussion à Bruxelles, pour ce quatrième jour d'un sommet qui ne devait qu'en durer deux. Les leaders de l'Union européenne ont fait état ce lundi de progrès en vue d'un compromis sur un vaste plan de relance de l'économie. Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte, à la tête des Etats partisans de l'orthodoxie budgétaire, a néanmoins indiqué que les discussions pouvaient encore échouer. Les discussions achoppent notamment sur le montant des subventions qui pourraient être accordées et que les pays 'frugaux' souhaitent voir réduit.

Il n'y aura aucune statistique économique notable outre-Atlantique ce lundi.

Dans l'actualité des entreprises cette fois, ManpowerGroup, Steel Dynamics, Cal-Maine Foods, Halliburton et AutoNation annonceront leurs trimestriels.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.