Wall Street corrige encore sur fond d'aversion au risque

Wall Street corrige encore sur fond d'aversion au risque©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 15 octobre 2018 à 11h10

Wall Street reprend donc sa correction avant bourse ce lundi, après le sursaut technique observé vendredi (+1,15% sur le DJIA et +2,29% sur le Nasdaq). Le S&P500 abandonne 0,7% et le Nasdaq environ 1% en pré-séance ce jour. Les tensions commerciales persistent, alors que les investisseurs craignent désormais un potentiel ralentissement économique. De plus, les menaces du Président américain Donald Trump, qui a promis avant-hier un "châtiment sévère" à l'Arabie saoudite en cas d'implication dans la disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, ont jeté un froid.

Les autorités politiques américaines sont intervenues en fin de semaine dernière pour rassurer sur la bonne santé de l'économie américaine. Le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a qualifié les secousses boursières d'"ajustement naturel" des marchés. Trump avait précédemment parlé d'une 'simple correction' attendue depuis longtemps. Pour l'instant, les marchés ne semblent pas totalement convaincus...

Sur le Nymex américain le baril de brut WTI (contrat de novembre) gagne actuellement 0,3% à 71,6$. Le Brent avance de 0,5% à 80,9$ le baril. Sur le marché des changes, le dollar se tasse de 0,1% contre un panier de devises.

Le calendrier économique est assez chargé outre-Atlantique. Les ventes de détail du mois de septembre 2018 seront publiées à 14h30 (consensus +0,6% en comparaison du mois antérieur, +0,4% hors automobile et +0,4% hors automobile & essence).

L'indice manufacturier 'Empire State' de la Fed de New York pour le mois d'octobre sera annoncé à la même heure (consensus 19,3).

Les stocks et ventes des entreprises pour le mois d'août, enfin, seront communiqués à 16 heures (consensus +0,5% en comparaison du mois antérieur pour les stocks).

La saison des publications trimestrielles a par ailleurs débuté vendredi avec une belle série de résultats bancaires à Wall Street. Elle se poursuit aujourd'hui avec Bank of America, puis demain mardi avec UnitedHealth, Netflix, Morgan Stanley, Johnson & Johnson, IBM, CSX (...).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.