Wall Street corrige, incertitudes sur le commerce et le Brexit

Wall Street corrige, incertitudes sur le commerce et le Brexit
Deux traders inquiets sur le floor du NYSE à New York.

Boursier.com, publié le lundi 14 octobre 2019 à 10h36

La cote américaine fléchit avant bourse ce lundi, le S&P500 abandonnant 0,2%, le DJIA 0,1% et le Nasdaq 0,2% en pré-séance. Sur le marché des changes, l'indice dollar prend 0,2% à 98,5. Du côté des matières premières, le baril de brut WTI recule de 0,9% à 54,2$ sur le Nymex, alors que le Brent de la mer du Nord retombe de 1,1% à 59,8$.

La prudence domine à Wall Street en ce 'Columbus Day' aux Etats-Unis, jour férié qui commémore la date d'arrivée de Christophe Colomb dans le Nouveau Monde en 1492. La cote américaine restera tout de même ouverte ce lundi, mais cette journée est généralement marquée par des volumes plus limités...

Sur le front économique outre-Atlantique, il faudra par ailleurs attendre demain mardi pour prendre connaissance de l'indice manufacturier Empire State de la Fed de New York pour le mois d'octobre (consensus +0,8), puis mercredi pour les ventes de détail de septembre (consensus +0,3%), l'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta, les stocks et ventes des entreprises, l'indice du marché immobilier américain, ou encore le Livre Beige de la Fed.

Etats-Unis et Chine ont indiqué vendredi soir avoir conclu la 'phase 1' d'un accord devant mettre un terme à leur affrontement commercial. Cette 'phase 1' est marquée par une suspension de la hausse des droits de douane qui devait se produire demain sur certaines importations de produits chinois aux USA, mais elle ne remet pas en question les sanctions commerciales antérieures infligées à Pékin.

En outre, l'accord de 'phase 1' doit encore être écrit, ce qui montre la relative précarité de la situation, qui peut toujours, à tout moment, déraper en quelques tweets... Sur Twitter justement, Trump affirme que "la Chine a déjà débuté ses achats de produits agricoles auprès de nos grands agriculteurs & fermiers patriotes".

CHINA HAS ALREADY BEGUN AGRICULTURAL PURCHASES FROM OUR GREAT PATRIOT FARMERS & RANCHERS!
- Donald J. Trump (@realDonaldTrump)

"Mon accord avec la Chine est qu'elle commence IMMÉDIATEMENT à acheter de très importantes quantités de nos Produits Agricoles, qu'elle n'attende pas que le deal soit signé d'ici 3 ou 4 semaines. ELLE A DÉJÀ COMMENCÉ! De même, sur les services financiers et d'autres aspects du deal, la préparation commence", explique Trump.

"J'ai accepté de ne pas augmenter les Tarifs de 25% à 30% le 15 octobre. Ils resteront à 25%. La relation avec la Chine est très bonne. Nous conclurons l'importante Phase Un de l'accord, puis nous dirigerons directement vers la Phase Deux. L'Accord de Phase Un peut être finalisé & signé sous peu!", a promis le président américain dans son style si élégant.

....I agreed not to increase Tariffs from 25% to 30% on October 15th. They will remain at 25%. The relationship with China is very good. We will finish out the large Phase One part of the deal, then head directly into Phase Two. The Phase One Deal can be finalized & signed soon!
- Donald J. Trump (@realDonaldTrump)

L'accord reste toutefois à écrire et ne couvre qu'une partie des points essentiels à l'origine du conflit entre les deux superpuissances. L'impact de cette guerre commerciale, qui dure depuis un an et demi, se fait clairement sentir désormais. Les exportations chinoises ont accusé en septembre une contraction plus importante que prévu, alors que les importations ont décliné pour le cinquième mois.

En outre, les négociations entre Londres et Bruxelles sur le Brexit inquiètent. Le gouvernement de Boris Johnson a affirmé hier que les derniers échanges étaient constructifs, mais le Royaume-Uni et l'UE semblent loin du compromis à l'approche de l'échéance fatidique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.