Wall Street en retrait, adobe surveillé

Wall Street en retrait, adobe surveillé
Trader catastrophé sur le floor du NYSE.
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 18 juin 2021 à 13h18

Wall Street perd un peu de terrain avant bourse ce vendredi. Le DJIA est attendu en retrait de 0,4% et le S&P 500 en baisse de 0,3%, alors que le Nasdaq abandonne 0,1%. Sur le Nymex, le baril de brut WTI rend 0,6% à 70,6$. L'once d'or remonte de 1,1% à 1.794$. L'indice dollar se stabilise face à un panier de devises. Le bitcoin trébuche de près de 4% sous les 38.000$.

Wall Street perd un peu de terrain avant bourse ce vendredi. Le DJIA est attendu en retrait de 0,4% et le S&P 500 en baisse de 0,3%, alors que le Nasdaq abandonne 0,1%. Sur le Nymex, le baril de brut WTI rend 0,6% à 70,6$. L'once d'or remonte de 1,1% à 1.794$. L'indice dollar se stabilise face à un panier de devises. Le bitcoin trébuche de près de 4% sous les 38.000$.

C'est la journée des Quatre Sorcières ce vendredi à Wall Street, ce qui entraîne parfois (mais de moins en moins) une volatilité accrue des marchés. Cet événement boursier, qui intervient 4 fois par an (le 3ème vendredi de chaque trimestre), correspond à l'arrivée à échéance simultanée de 4 types de contrats : les options sur indices et sur actions, ainsi que les contrats à terme sur les indices et les actions... Notons qu'il n'y aura par ailleurs pas de statistique notable outre-Atlantique ce jour, pas plus d'ailleurs que de publication trimestrielle importante d'entreprise cotée.

Ailleurs dans le monde ce vendredi, l'indice allemand des prix à la production a connu une poussée plus de deux fois supérieure aux attentes en mai, à +1,5% en comparaison du mois antérieur. Les ventes britanniques de détail ont quant à elles surpris en baisse, reculant de 1,4% en mai là où le consensus était positif de +2% par rapport au mois d'avril. Hors automobile et essence, ces ventes régressent de 2,1% contre +2% de consensus FactSet. La balance européenne des comptes courants est ressortie excédentaire de 22,8 milliards de dollars en avril, contre 20 milliards de consensus.

Les marchés digèrent les dernières annonces de la Fed, qui commence à évoquer plus ouvertement la réduction de ses achats d'actifs mensuels actuellement logés à 120 milliards de dollars. L'hypothèse d'une inflation transitoire demeure favorisée, malgré les avertissements de certains économistes... La Banque du Japon a quant à elle laissé sa politique inchangée, comme attendu.

Sur le front géopolitique, le président Joe Biden pourrait signer un nouvel ordre exécutif visant certaines applications chinoises. Pourtant, le conseiller à la sécurité nationale de la Maison blanche a confié que Biden allait chercher à créer des liens avec le président chinois Xi Jinping dans les prochains mois. Le prochain rendez-vous en ligne de mire est le G20 italien d'octobre.

Concernant le projets de relance aux USA, Chuck Schumer, leader de la majorité démocrate au Sénat, qui espère un vote en juillet sur le plan d'infrastructures, rencontre les démocrates modérés pour travailler sur les contours d'un accord bipartisan. Le Washington Post évoque la possibilité d'un accord, mais constate que des obstacles demeurent. Des sénateurs républicains et démocrates ont par ailleurs proposé un crédit fiscal de 25% pour les investissements dans les semi-conducteurs.

Les valeurs

Lennar, le promoteur immobilier américain, a battu le consensus de revenus, livraisons, commandes et backlog. Après un bon second trimestre fiscal, le groupe a réaffirmé sa guidance sur l'exercice 2021 en termes de livraisons, tout en relevant ses estimations concernant les prix de ventes et la marge brute.

Fisker a annoncé un accord de production de long terme avec Magna, qui commencera par construire les SUV Fisker Ocean en fin d'année prochaine.

Tenet Healthcare a annoncé la cession de cinq hôpitaux et des opérations liées pour 1,1 milliard de dollars.

eBay devrait céder une participation de 80% dans son activité sud-coréenne au consortium Shinsegae-Naver pour un montant représentant environ 3,1 milliards de dollars, indique le Financial Times. En outre, le géant américain des enchères en ligne et le Norvégien Adevinta ont obtenu les dernières autorisations nécessaires au rapprochement de leurs opérations dans les petites annonces. eBay recevra 2,5 milliards de dollars en cash et 540 M$ en actions Adevinta.

Adobe Systems a publié hier soir les comptes de son deuxième trimestre fiscal, supérieurs aux attentes avec la forte croissance de la demande de logiciels logés dans le cloud. L'action Adobe est attendue sur ses records ce jour.

L'Américain, qui édite des logiciels graphiques comme Acrobat, Photoshop, InDesign ou Illustrator ou Flash, a indiqué que son bénéfice net du 2e trimestre fiscal, achevé fin mai, avait atteint 1,12 milliard de dollars (2,32$ par action) contre 1,1 Md$ un an plus tôt. En termes ajustés, le bpa s'élève à 3,03$, bien supérieur aux attentes (2,81$). Les revenus ont totalisé 3,84 Mds$, en hausse de 22,5%. Pour son 3e trimestre fiscal, Adobe prévoit un bpa de 3$ pour des ventes de 3,88 Md$, supérieurs aux attentes de marché.

Fox Corp grimpe avant bourse. Le groupe américain de médias et divertissement a annoncé une addition de 2 milliards de dollars à son programme de rachat d'actions. Le groupe entend racheter ces titres sous réserve des conditions de marché et d'autres facteurs, sans limitation de temps.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.