Wall Street entre impeachment et phase 1

Wall Street entre impeachment et phase 1
Trader manifestant sa joie sur le floor du NYSE.

Boursier.com, publié le jeudi 19 décembre 2019 à 10h41

La cote américaine est attendue relativement stable avant bourse ce jeudi, S&P500 et Nasdaq évoluant bien peu, malgré la mise en accusation de Trump. Il faut dire que cette dernière a peu de chances d'être validée par le Sénat. En outre, les choses semblent progresser sur le plan commercial en vue d'une signature concrète de l'accord de phase 1 entre Washington et Pékin.

Trump est donc depuis hier soir le troisième président américain mis en accusation, pour abus de pouvoir et entrave au Congrès, dans le cadre de l'affaire ukrainienne. Un procès en destitution aura ainsi lieu au Sénat. Hier, la Chambre des représentants à majorité démocrate a voté à 230 voix contre 197 la mise en accusation du président américain. Le procès aura lieu le mois prochain au Sénat, mais ce dernier est contrôlé par le clan républicain et devrait donc le défendre. D'ailleurs, Mitch McConnell, leader de la majorité républicaine au Sénat, a déjà affirmé qu'il n'y avait aucune chance que le Sénat destitue l'actuel président. Trump a promptement réagi lors d'un meeting dans le Michigan, qualifiant le vote de la veille de "procédure anarchique et partisane" et de "suicide politique" du Parti démocrate.

"Ils essaient de me destituer depuis le premier jour. Ils ont essayé de me destituer avant même que je ne me présente", a ironisé Trump.

Dans le même temps, sur le front commercial cette fois, la Chine et les Etats-Unis restent en contact en vue d'une signature de leur accord de phase 1. C'est ce qu'a confirmé le ministère chinois au Commerce, cité par Reuters. L'accord, outre la levée des mesures qui devaient être prises le 15 décembre, comprend un abaissement des tarifs douaniers en vigueur et une augmentation des achats de produits agricoles américains,, ainsi que des achats de produits énergétiques et manufacturiers. Des responsables américains affirment que Pékin s'est engagé à renforcer ses achats de produits et services américains d'au moins 200 milliards de dollars sur les deux prochaines années, dont 32 Mds$ de produits agricoles.

Gao Feng, porte-parole du ministère chinois au Commerce, souligne donc que les équipes US et chinoises restent en étroite communication. Le contenu détaillé de l'accord sera rendu public une fois le texte définitivement signé.

Ce jeudi, la Chine a dévoilé une nouvelle liste d'exemptions de tarifs douaniers sur les importations provenant des USA, concernant surtout des produits chimiques.

Les responsables américains affirment par ailleurs, selon Reuters, que l'accord comprend une meilleure protection des brevets, marques et 'copyrights'. Le vice-ministre chinois au Commerce, Wang Shouwen, indique ce jour que les deux superpuissances se sont accordées sur les questions de protection des secrets commerciaux et de la propriété intellectuelle sur les produits pharmaceutiques. Cette question de la propriété intellectuelle sera réglée par la Chine "à son propre rythme", a précisé Wang.

Sur le front économique aux États-Unis ce jeudi, les inscriptions au chômage pour la semaine close au 14 décembre seront dévoilées à 14h30 (consensus 221.000), en même temps que l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie du mois de décembre (consensus 8,5). La balance des comptes courants pour le troisième trimestre sera révélée à la même heure (consensus -127,8 milliards de dollars). Les reventes de logements existants pour le mois de novembre seront connues à 16 heures (consensus 5,45 millions d'unités). Enfin, l'indice des indicateurs avancés du Conference Board pour le mois de novembre sera annoncé à 16 heures (consensus +0,1% par rapport au mois antérieur).

ConAgra, Pier 1 Imports, Darden Restaurants, Accenture et Rite Aid, annoncent leurs comptes trimestriels ce jour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.