Wall Street grimpe encore, rêvant d'une reprise

Wall Street grimpe encore, rêvant d'une reprise
Réaction de traders après la clôture du NYSE.

Boursier.com, publié le mercredi 03 juin 2020 à 13h15

La cote américaine demeure bien orientée avant bourse ce mercredi, le S&P500 s'accordant 0,4% et le Nasdaq 0,3%. Le baril de brut WTI fléchit de 1,3% sur le Nymex à 36,4$. L'once d'or recule de 0,6% à 1.724$. Les espoirs de reprise économique se confirment, les opérateurs ignorant la poursuite de la propagation du virus ou les tensions entre Washington et Pékin.

La levée progressive des actions de confinement favorise la reprise. L'indice PMI chinois Caixin/Markit a montré par ailleurs ce matin un rebond de l'activité du secteur des services en mai, à 55 contre 44,4 en avril, au plus haut depuis la fin de l'année 2010. En Europe, les indices PMI définitifs pour le mois de mai ressortent majoritairement meilleurs que prévu (30,5 pour l'indice européen global contre 28,7 de consensus). L'indicateur britannique est lui aussi supérieur aux attentes de marché.

Aux USA, le rapport d'ADP sur l'emploi privé non-agricole pour le mois de mai sera communiqué à 14h15, le consensus étant de -8,66 millions de postes (!), contre -20,24 millions un mois auparavant. L'indice PMI des services américains du mois de mai sera lui connu à 15h45 (consensus 36,9). Les commandes industrielles du mois d'avril seront publiées à 16 heures (consensus -14% en comparaison du mois antérieur). L'ISM des services pour le mois de mai sera aussi annoncé à 16 heures (consensus 44). Le rapport du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques pour la semaine close au 29 mai sera annoncé à 16h30.

Le regain de tension entre les Etats-Unis et la Chine ne semble pas brusquer les marchés, pas plus que les manifestations des derniers jours aux USA.

Selon l'Université Johns Hopkins, l'épidémie du nouveau coronavirus a contaminé 6,4 millions de personnes au total, 1,83 million de cas ayant été détectés depuis le début de la pandémie aux Etats-Unis - contre 555 milliers au Brésil, 432 milliers en Russie ou 279 milliers au Royaume-Uni. Le virus a fait plus de 380.000 morts dans le monde dont plus de 106.000 aux USA.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.