Wall Street grimpe, espoirs concernant les négociations avec la Chine

Wall Street grimpe, espoirs concernant les négociations avec la Chine
Traders sur le floor du NYSE.

Boursier.com, publié le lundi 20 août 2018 à 12h16

Wall Street est attendu en progression avant bourse ce lundi, les opérateurs manifestant un certain optimisme avant la réouverture des négociations entre Washington et Pékin. Le S&P500 prend 0,2% en pré-séance et le Nasdaq 0,3%. Les marchés veulent encore croire à un apaisement des tensions, après l'escalade récente des sanctions et menaces.

L'indice Shanghai Composite, toujours très volatil, a terminé sa journée à 2.698 points, en vive hausse de 1,1%.

Sur le marché des changes, l'euro fléchit de 0,2% ce lundi à 1.141$. La livre turque évolue en légère baisse, puisque le dollar gagne désormais 1% à 6,09 livres. L'engagement de l'émir du Qatar Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, qui entend soutenir Erdogan en investissant 15 milliards de dollars, constituait la semaine dernière une bonne nouvelle pour la Turquie. Cependant, les Etats-Unis maintiennent la pression pour obtenir la libération du pasteur américain Andrew Brunson, soupçonné de terrorisme par la Turquie. "La Turquie a tiré profit des Etats-Unis pendant de nombreuses années. Ils détiennent maintenant notre merveilleux Pasteur Chrétien, à qui je dois désormais demander de représenter notre Pays en tant que grand otage patriote. Nous ne paierons rien pour la libération d'un homme innocent, mais nous sanctionnerons la Turquie!", a asséné Trump sur Twitter. Le Secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a également prévenu que Washington allait décider de sanctions supplémentaires si Ankara ne libérait pas le pasteur Brunson. La Turquie a assuré ce jour qu'elle répliquerait en pareil cas.

Sur le marché des matières premières et métaux, la tendance reste volatile, après la chute générale observée en milieu de semaine dernière. Le pétrole s'affiche à 65$ le baril WTI sur le Nymex et 72$ pour le Brent. Or, argent et cuivre se redressent. Les matières premières alimentaires affichent des tendances par contre diverses.

Les opérateurs placent donc quelques espoirs dans de nouveaux échanges entre les USA et la Chine. Des discussions officielles avaient déjà eu lieu en juin à Pékin, entre le Secrétaire américain au commerce Wilbur Ross et le vice-premier ministre chinois Liu He. Cette fois, une délégation chinoise menée par le vice-ministre au Commerce, Wang Shouwen, va rencontrer des représentants américains menés par le Secrétaire du Trésor pour les affaires internationales, David Malpass. Wang Shouwen et ses camarades se rendront donc aux Etats-Unis pour mener des négociations commerciales à la fin du mois. Les Etats-Unis sont à l'origine de ces négociations. Pékin s'est pour sa part félicité de ces discussions, mais n'entend pas accepter de 'mesure unilatérale'.

Rappelons que la Chine va imposer le 23 août des droits de douane de 25% sur 16 milliards de dollars de produits importés des États-Unis. Il s'agit d'une réplique à la décision de Washington d'imposer des taxes comparables, à cette même date, à un montant équivalent de produits provenant de Chine. Pékin et Washington s'étaient déjà infligés des taxes réciproques sur des produits représentant environ 34 milliards de dollars. Le Président américain Donald Trump s'est même dit prêt à taxer la totalité des importations chinoises, puisqu'il envisageait le mois dernier d'imposer des droits de douane supplémentaires sur... 500 milliards de dollars d'importations en provenance de Chine.

Le nouveau volet de négociation n'implique pas de très haut responsable, et les précédents volets n'avaient pas accouché de grands progrès.

La semaine économique débute dans le calme et sans aucune statistique outre-Atlantique. Néanmoins, les opérateurs pourront notamment suivre cette semaine les minutes du FOMC de la Fed (dernière réunion monétaire), un discours de Jerome Powell, et de multiples 'stats'.

Estée Lauder publie ses comptes trimestriels avant bourse à Wall Street ce lundi. Coty, Urban Outfitters, Kohl's ou J.M. Smucker, annonceront demain mardi.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU