Wall Street hésitant après la purge, GAFAM et élection en vue

Wall Street hésitant après la purge, GAFAM et élection en vue©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 27 octobre 2020 à 10h19

La cote américaine n'offre pas de tendance claire avant bourse ce mardi, après la lourde correction de la veille (-2,29% sur le DJIA, -1,64% sur le Nasdaq) sur fond de craintes sanitaires. Le Dow Jones est attendu en repli de 0,1%, tandis que le S&P500 s'affiche stable. Sur le Nymex, le baril de brut WTI gagne 0,4% à 38,7$. L'once d'or perd 0,3% à 1.898$. L'indice dollar reste assez stable face à un panier de devises de référence.

Dans l'actualité économique ce jour aux USA, les commandes de biens durables du mois de septembre seront communiquées à 13h30 (consensus +0,4% pour les commandes nouvelles en comparaison du mois antérieur, +0,4% également hors transport). L'indice S&P Case-Shiller des prix de l'immobilier du mois d'août sera annoncé à 14 heures (consensus +0,4% pour l'indice 20-City ajusté par rapport au mois précédent). L'indice FHFA des prix de l'immobilier pour le mois d'août sera communiqué à la même heure (consensus +0,7%). L'indice de confiance des consommateurs américains mesuré par le Conference Board pour le mois d'octobre sera annoncé à 15 heures (consensus 102). L'indice manufacturier de la Fed de Richmond pour octobre sera dévoilé à 15 heures (consensus 18).

Les opérateurs demeurent en attendant très prudents face aux nouvelles mesures restrictives en place ou attendues dans de nombreux pays devant la propagation du coronavirus. De plus les incertitudes aux Etats-Unis sur le plan de relance ou l'élection présidentielle pèsent sur les marchés, qui comme on sait détestent le doute. L'autre point clé de la semaine résidera dans la teneur des publications des GAFAM à Wall Street. Microsoft annonce ce soir ses derniers comptes. Apple, Facebook, Alphabet et Amazon publient tous jeudi soir.

Selon l'Université Johns Hopkins ce mardi, le nombre de cas confirmés du nouveau coronavirus dans le monde depuis les débuts de l'épidémie atteint désormais 43,5 millions, dont 8,7 millions aux USA, 7,95 millions en Inde, 5,41 millions au Brésil et 1,54 million en Russie. 1,21 million de cas ont été confirmés en France, 1,1 million en Espagne et 1,1 million en Argentine... Le virus a fait 1,16 million de morts dans le monde et 225.735 aux États-Unis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.