Wall Street hésite, Netflix plombe le Nasdaq

Wall Street hésite, Netflix plombe le Nasdaq
Trader sur le floor du New York Stock Exchange.

Boursier.com, publié le mercredi 21 avril 2021 à 10h16

La cote américaine est attendue incertaine avant bourse ce mercredi, après sa correction de la veille. Le DJIA et le S&P 500 se redressent péniblement de 0,1%, alors que le Nasdaq cède 0,3% suite aux chiffres décevants de Netflix. Le baril de brut WTI fléchit à 62,4$, alors que l'once d'or se raffermit à 1.782$. L'indice dollar gagne 0,1% face à un panier de devises. Le bitcoin avance de 1% sur 24 heures sur Bitfinex à 55.300$ environ. Le rendement des bons du Trésor US à 10 ans s'assagit à 1,58%.

La cote américaine est attendue incertaine avant bourse ce mercredi, après sa correction de la veille. Le DJIA et le S&P 500 se redressent péniblement de 0,1%, alors que le Nasdaq cède 0,3% suite aux chiffres décevants de Netflix. Le baril de brut WTI fléchit à 62,4$, alors que l'once d'or se raffermit à 1.782$. L'indice dollar gagne 0,1% face à un panier de devises. Le bitcoin avance de 1% sur 24 heures sur Bitfinex à 55.300$ environ. Le rendement des bons du Trésor US à 10 ans s'assagit à 1,58%.

Dans l'actualité économique outre-Atlantique, le rapport hebdomadaire du Département à l'Energie concernant les stocks pétroliers domestiques pour la semaine close au 16 avril sera communiqué à 16h30. L'actualité sera un peu plus chargée demain jeudi, avec les inscriptions au chômage, l'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago, les reventes de logements existants, l'indice des indicateurs avancés, ou encore l'indice manufacturier de la Fed de Kansas City.

Les publications trimestrielles des entreprises s'accélèrent quant à elles à Wall Street, au lendemain des annonces de Netflix. Anthem, Baker Hughes, Whirlpool, Halliburton, Verizon et Nasdaq Inc, seront notamment de la partie.

Sur le front sanitaire, la situation reste délicate, avec en particulier des records successifs de cas quotidiens en Inde. Les variants inquiètent toujours autant. En Europe, l'Agence européenne des médicaments a estimé que le vaccin anti-covid de Johnson & Johnson affichait des bénéfices supérieurs aux risques, mais demande qu'un avertissement soit associé au vaccin.

Concernant les plans américains de relance, les sénateurs républicains vont proposer un package de 600 à 800 milliards de dollars pour les infrastructures, qui serait financé par les usagers et les fonds non utilisés de soutien face au coronavirus. Quoi qu'il en soit, le plan Biden plus vaste prévaut pour l'heure. De son côté, Jerome Powell, le président de la Fed, a indiqué aux sénateurs que la banque centrale restait engagée à limiter la poussée de l'inflation cette année.

L'actualité entreprises est dominée par Netflix, le géant de la vidéo en streaming, dont la croissance des abonnements est ressortie très inférieure aux attentes, alors que les consommateurs émergent des confinements et que la concurrence menace. Apple a pour sa part introduit hier soir de nouveaux produits, dont un iPad Pro aux puces M1...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.