Wall Street : inflation et Fed en perspective

Wall Street : inflation et Fed en perspective©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 09 juin 2021 à 08h26

Dans l'actualité économique ce jour à Wall Street, le rapport hebdomadaire du Département à l'Energie sur les stocks pétroliers domestiques pour la semaine close au 4 juin sera dévoilé à 16h30, juste après les stocks préliminaires de grossistes du mois d'avril (16h).

Dans l'actualité économique ce jour à Wall Street, le rapport hebdomadaire du Département à l'Energie sur les stocks pétroliers domestiques pour la semaine close au 4 juin sera dévoilé à 16h30, juste après les stocks préliminaires de grossistes du mois d'avril (16h).

Les opérateurs suivront attentivement demain jeudi les inscriptions au chômage pour la semaine close au 5 juin (consensus 369.000), et surtout l'indice des prix à la consommation du mois de mai (consensus +0,4% en comparaison du mois antérieur et +4,6% en glissement annuel ; +0,4% et +3,4% hors alimentation et énergie).

Ailleurs dans le monde ce mercredi, la balance commerciale allemande du mois d'avril n'a pas surpris avec un excédent de 15,9 milliards d'euros.

Le PIB sud-coréen a affiché une croissance 'en ligne' ou presque de 1,9% pour le premier trimestre. Le taux local de chômage a toutefois légèrement dépassé les attentes à 3,8% en mai. L'indice chinois des prix à la consommation a pour sa part progressé de 1,3% en mai, hors ajustements saisonniers et en glissement annuel, contre 9% (!) d'augmentation pour l'indice des prix à la production. Les consensus FactSet étaient respectivement de 1,6% et 8,4%.

Notons par ailleurs que la réunion de la Fed des 15 et 16 juin approche à grands pas. Selon CNBC, la Fed en serait au stade initial de la préparation des marchés à une réduction de ses achats d'actifs obligataires actuellement logés à 120 milliards de dollars par mois. Pour l'heure, les opérateurs ne semblent pas paniquer à l'idée de ce modeste 'tapering'.

Parmi les observateurs extérieurs, Donald Kohn, ex-vice-président de la Fed, a estimé que la banque centrale américaine n'était pas bien positionnée pour faire face à la menace d'une poussée de l'inflation. Un ancien économiste de la Fed, cité lui aussi par Bloomberg, prévient que la situation en arrive à un point critique, signalant la nécessité du 'tapering'.

Concernant les plans de stimulus de l'administration Biden, le président américain a mis un terme aux discussions concernant le plan d'infrastructures avec un groupe de six républicains. Il se concentre désormais sur un groupe bipartisan, selon le Wall Street Journal. Le leader de la Maison blanche affiche par ailleurs ses stratégies pour renforcer les chaînes d'approvisionnement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.