Wall Street : le Nasdaq tente un rebond

Wall Street : le Nasdaq tente un rebond
Réaction de traders après la clôture du NYSE.

Boursier.com, publié le mardi 09 mars 2021 à 15h00

Wall Street grimpe avant bourse ce mardi et c'est le Nasdaq, malmené ces derniers jours sur fond d'arbitrages défavorables aux 'technologiques', qui se réveille cette fois avec une progression de 2%. Le DJIA est attendu en hausse de 0,3% et le S&P 500 en progression de 0,9%. Le baril de brut WTI se stabilise à 65$ sur le Nymex. L'once d'or avance de 1,9% sur les 1.700$. L'indice dollar baisse de 0,2% face à un panier de devises. Le bitcoin reprend 7% en 24 heures sur Bitfinex à environ 54.700$.

Wall Street grimpe avant bourse ce mardi et c'est le Nasdaq, malmené ces derniers jours sur fond d'arbitrages défavorables aux 'technologiques', qui se réveille cette fois avec une progression de 2%. Le DJIA est attendu en hausse de 0,3% et le S&P 500 en progression de 0,9%. Le baril de brut WTI se stabilise à 65$ sur le Nymex. L'once d'or avance de 1,9% sur les 1.700$. L'indice dollar baisse de 0,2% face à un panier de devises. Le bitcoin reprend 7% en 24 heures sur Bitfinex à environ 54.700$.

Il n'y aura pas de statistique notable outre-Atlantique ce mardi. Robert Kaplan, dirigeant de la Fed de Dallas, s'exprimera dans la journée. Demain mercredi, les opérateurs suivront l'indice américain des prix à la consommation, l'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta et la balance budgétaire.

Ailleurs dans le monde, les opérateurs ont pris connaissance ce matin de chiffres finaux de l'emploi privé français proches des attentes, d'un excédent commercial allemand plus important que prévu, ou encore d'une production italienne supérieure au consensus.

Du côté des rendements obligataires, qui ont tant fait trembler les marchés depuis quelques semaines, le rendement du '10 ans' se traite actuellement à 1,54 et semble s'assagir, alors que celui du 30 ans évolue à 2,25% sur les T-Bond.

Pour l'heure, et malgré la correction assez conséquente du Nasdaq sur ses sommets récents, la tendance est plutôt aux arbitrages qu'à la panique sur les marchés. Les opérateurs se débarrassent de certains dossiers technologiques du Nasdaq ayant très fortement surperformé durant la pandémie, et dont les multiples de valorisation apparaissent parfois stratosphériques, au profit de dossiers value ou cycliques. Ils jouent aussi massivement la thématique de la réouverture attendue de l'économie, alors que le déploiement des vaccins se poursuit. Le soutien des banques centrales demeure malgré le risque inflationniste. Le stimulus budgétaire accompagnera cette action monétaire, avec un généreux package de l'administration Biden.

The Hill évoque une analyse estimant que le package Biden réduirait les taxes en moyenne de 3.000$. Janet Yellen, Secrétaire au Trésor et ex-patronne de la Fed, juge pour sa part que l'économie devrait retrouver le plein emploi aux USA en 2022. Elle ne s'attend par ailleurs pas à ce que le stimulus économique provoque une surchauffe, selon des commentaires rapportés par le Wall Street Journal. Une étude Manpower montre que 77% des employeurs s'attendent à renouer avec les niveaux d'embauche "pré-pandémiques" d'ici à la fin de l'année.

Du côté des déficits, l'affaire est un peu plus délicate, puisque le CBO rapporte que le déficit fédéral a dépassé 1.000 milliards de dollars sur les cinq premiers mois de l'exercice.

Concernant l'épidémie du nouveau coronavirus, les CDC ont estimé aux Etats-Unis que les personnes vaccinées pouvaient se réunir en privé en petits groupes sans masques ou distanciation... Notons par ailleurs des progrès chez Merck en vue d'un potentiel traitement, ainsi qu'une étude en laboratoire de Pfizer montrant que son vaccin neutraliserait le variant brésilien. Les dernières études montrent en revanche que les vaccins de Pfizer / BioNTech et de Moderna seraient moins efficaces contre le variant sud-africain.

La circulation du virus reste importante aux Etats-Unis, notamment en Floride où une nouvelle vague est redoutée... Le scepticisme persiste en outre concernant les vaccins. Selon une nouvelle étude rapportée par The Hill, un Américain sur quatre affirme ne pas envisager de se faire vacciner.

Selon les derniers chiffres de l'Université Johns Hopkins, qui fait référence sur le sujet, le nombre de cas confirmés du nouveau coronavirus dans le monde depuis le début de l'épidémie dépasse les 117 millions, dont plus de 29 millions aux USA. Le virus a fait officiellement 2,6 millions de morts dans le monde, dont près de 526.000 aux Etats-Unis.

Dans l'actualité des entreprises cotées à Wall Street, Navistar, H&R Block, Dick's Sporting Goods ou Travelzoo publient ce jour leurs trimestriels.

Les valeurs

Apple. France Digitale, organisation de start-up, entend saisir ce jour la Commission nationale informatique et libertés (Cnil), accusant le groupe californien à la pomme s'enfreindre les règles européennes en matière de protection des données. France Digitale affirme, dans son recours de sept pages que l'agence Reuters a pu se procurer, que la dernière version du système d'exploitation d'Apple, iOS 14, n'est pas conforme aux normes européennes en matière de respect des données des utilisateurs.

Gap, le groupe américain de prêt-à-porter, envisage plusieurs solutions pour ses activités en Chine, dont notamment une cession. C'est ce qu'indique l'agence Bloomberg, qui cite des sources proches du dossier.

Pfizer / BioNTech. Le vaccin anti-covid de l'Américain et de son partenaire allemand a été en mesure de neutraliser le variant brésilien du virus, selon une étude publiée lundi dans le 'New England Journal of Medicine'.

Navistar, compagnie américaine de construction de camions, autobus et moteurs, a annoncé pour son premier trimestre fiscal 2021 une perte nette de 81 millions de dollars soit 81 cents par titre, pour des revenus totaux de 1,8 milliard de dollars. Le groupe a généré un Ebitda ajusté trimestriel de 116 millions de dollars et un bénéfice net ajusté de 5 millions. Les revenus sont ressortis comparables à ceux de l'an dernier. Le consensus sur le trimestre était de 5 cents de bpa ajusté et 1,95 milliard de revenus.

Les valeurs 'bitcoin' et 'cryptomonnaies' restent sous surveillance avec le rebond du BTC. On pourra notamment observer les évolutions de Riot Blockchain et Marathon Digital.

Les 'meme stocks' des traders sociaux des WallStreetBets tentent également un nouveau rallye, mené par GameStop. Le titre a pris 41,2% hier soir en clôture et est attendu en hausse de plus de 15% avant bourse ce mardi, sur les 200$, alors que certains saisissent le prétexte de la transition digitale du groupe pour acheter sans discernement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.