Wall Street patiente avant la Fed

Wall Street patiente avant la Fed
bourse
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 14 juin 2021 à 10h59

La cote américaine n'affiche pas de grande évolution avant bourse ce lundi. Le DJIA et le S&P 500 sont attendus sur des gains de 0,1%, alors que le Nasdaq prend 0,2%. Le baril de brut WTI avance de 1% à 71,6$. L'once d'or rend 1,1% à 1.859$. L'indice dollar se stabilise face à un panier de devises. Le Bitcoin grimpe de 9% sur les 39.000$.

La cote américaine n'affiche pas de grande évolution avant bourse ce lundi. Le DJIA et le S&P 500 sont attendus sur des gains de 0,1%, alors que le Nasdaq prend 0,2%. Le baril de brut WTI avance de 1% à 71,6$. L'once d'or rend 1,1% à 1.859$. L'indice dollar se stabilise face à un panier de devises. Le Bitcoin grimpe de 9% sur les 39.000$.

Il n'y aura pas de statistique de conjoncture outre-Atlantique ce lundi, mais le programme s'étoffera dès demain. L'indice des prix à la production du mois de mai sera ainsi communiqué demain mardi à 14h30 (consensus +0,6% en comparaison du mois antérieur, +6,5% en glissement annuel ; +0,5% et +4,8% hors alimentaire et énergie). Les ventes de détail pour le mois de mai seront également communiquées demain à la même heure (consensus -0,4% en comparaison du mois précédent, +0,5% hors automobile, +0,2% hors automobile et essence). L'indice manufacturier Empire State de la Fed de New York pour le mois de juin sera lui aussi publié demain à 14h30 (consensus 22). La production industrielle du mois de mai sera révélée à 15h15 (consensus +0,6% par rapport au mois d'avril), avant les stocks des entreprises et l'indice du marché immobilier.

Mercredi, les opérateurs suivront notamment les mises en chantier et permis de construire du mois de mai, les prix à l'import et à l'export, l'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta, ainsi que le rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers domestiques américains, tandis que la Fed terminera sa réunion de politique monétaire.

Le grand rendez-vous de la semaine sera donc pour mercredi soir, avec le communiqué monétaire de la Fed et la conférence de presse de Jerome Powell. Les marchés s'attendent à ce que la banque centrale commence à évoquer un peu plus clairement un tapering graduel (réduction des achats d'actifs obligataires), mais une annonce claire et officielle ne devrait intervenir au mieux qu'à la fin de l'été, en vue d'une mise en application en début d'année prochaine. La Fed devrait aussi confirmer mercredi soir sa vision selon laquelle l'inflation, désormais au plus haut de 13 ans aux USA, ne serait que temporaire. Bien évidemment, la Fed devrait opter pour un statu quo monétaire mercredi.

Du côté du G7, le communiqué n'a pas offert de grande surprise. Les leaders en présence ont promis de maintenir le stimulus fiscal et de mettre un terme à la crise sanitaire. Des initiatives communes ont été soulignées, en particulier dans les énergies vertes et le climat. Les leaders du G7 ont aussi soutenu une initiative globale sur les infrastructures, face au plan chinois.

L'inflation demeure un sujet de préoccupation majeur. Le déclin des rendements semble montrer que les marchés adhèrent de plus en plus à l'idée d'une poussée transitoire de l'inflation. Pourtant, la pression se maintient via les coûts d'inputs, les matières premières et les coûts de livraison, avec dans le même temps des pénuries de main d'oeuvre et dans les semi-conducteurs.

La semaine dernière, la présidente de la BCE Christine Lagarde a confirmé qu'il était trop tôt pour discuter de la fin du PEPP. La dirigeante a insisté sur l'importance de maintenir le soutien en place. Elle a également minimisé le risque d'inflation à moyen terme.

Le président Biden se trouve en Europe ce jour pour le sommet de l'OTAN. Le sommet USA / UE est prévu demain, alors qu'une rencontre avec le président russe Vladimir Poutine est programmée mercredi.

Du côté des valeurs, Qualcomm se préparé à investir dans Arm en cas de blocage de la vente pour 40 milliards de dollars à Nvidia. Le Japon va pour sa part enquêter sur les pratiques d'Apple et Google vis-à-vis des fabricants locaux de smartphones. Elon Musk, patron de Tesla, a indiqué que son groupe pourrait autoriser à nouveau les transactions en BTC si les mineurs parvenaient à une meilleure gestion de leur consommation en énergie. Virgin Orbit, firme de Richard Branson, pour se combiner à NextGen Acquisition II, ce nouveau deal potentiel sur le marché SPAC valorisant la firme environ 3 milliards de dollars.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.