Wall Street : plus dure sera la Fed

Wall Street : plus dure sera la Fed©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 26 septembre 2018 à 09h29

Wall Street pointe en légère hausse avant bourse ce mercredi, en attendant le verdict monétaire de la Fed. Ainsi, le S&P500 est orienté en progression de 0,1% en pré-séance, alors que le Nasdaq gagne 0,3%.

Hausse d'un quart de point ce soir

Un durcissement monétaire d'un quart de point est majoritairement attendu, mais les opérateurs seront également très attentifs aux commentaires de Jerome Powell, tentant ainsi de jauger l'évolution future des taux.

La réunion monétaire de la Fed a débuté hier. Les opérateurs suivront ce soir, à 20 heures, le communiqué FOMC de la Banque centrale américaine, ainsi que ses prévisions économiques mises à jour. La conférence de presse du président de l'institution, Jerome Powell, suivra à 20h30.

'Proba'... de zéro pour le statu quo

Selon l'outil FedWatch du CME Group, la probabilité d'une hausse des taux d'un quart de point, et donc d'un taux des fonds fédéraux porté entre 2 et 2,25%, est de 95% (contre 5% pour la probabilité d'un durcissement de 0,5 point - et zéro pour la probabilité d'un statu quo). La dernière hausse des taux date du mois de juin. Les taux directeurs américains avaient alors été portés entre 1,75 et 2%.

Une dernière pour la route

Un dernier tour de vis annuel (qui serait le quatrième de l'année 2018) est attendu le 19 décembre 2018, la probabilité d'un taux des 'fed funds' situé entre 2,25% et 2,50% à cette date étant de 78,6% (contre 16,3% pour la 'proba' d'un taux allant de 2% à 2,25% à cette date).

Trump n'apprécie pas

Rappelons enfin que Donald Trump n'est pas vraiment partisan du durcissement monétaire opéré par la Fed depuis la fin de l'année 2015. Le Président américain craint qu'il ne limite l'impact de ses mesures de relance et ne pèse ainsi sur la croissance américaine. Trump a d'ailleurs mis la pression sur Powell à ce sujet, alors que la Fed est pourtant supposée être indépendante dans ses décisions monétaires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.