Wall Street : prises de bénéfices en vue après les records

Wall Street : prises de bénéfices en vue après les records
Trader sur le floor du NYSE.

Boursier.com, publié le mercredi 24 juillet 2019 à 11h34

La baisse l'emporte pour l'heure assez nettement avant bourse à Wall Street ce mercredi, le S&P500 abandonnant 0,3% et le DJIA 0,2%, contre un recul de 0,6% du Nasdaq. Hier soir, la cote américaine avait terminé la journée sur ses sommets, stimulée par une belle série de trimestriels et en particulier de solides comptes de Coca-Cola. Le DJIA prenait ainsi 0,65% à 27.349 pts, alors que le Nasdaq s'accordait 0,58% à 8.251 pts. Le S&P500 franchissait même les 3.000 pts, sur un gain de 0,68% à 3.005 pts.

La tendance est donc assez légitimement aux prises de bénéfices ce mercredi, à la veille des annonces monétaires de la Banque centrale européenne - qui devrait confirmer sa posture très accommodante - et à quelques jours du verdict de la Fed - baisse des taux attendue d'un quart ou d'un demi-point le 31 juillet.

Sur le front économique outre-Atlantique ce jour, l'indice flash PMI composite américain de Markit pour le mois de juillet 2019 sera communiqué à 15h45 (consensus 51,7 pour l'indice composite, 51 pour l'indice manufacturier et 51,7 pour les services). Les ventes de logements neufs du mois de juin seront révélées à 16h par le gouvernement américain (consensus 660.000).

Le rapport hebdomadaire du Département américain à l'énergie concernant les stocks pétroliers domestiques pour la semaine close au 19 juillet sera dévoilé à 16h30 (consensus -4,2 millions de barils pour les stocks de brut hors réserve stratégique). En attendant, les cours du brut progressent avec la publication par l'American Petroleum Institute de données reflétant une baisse supérieure aux attentes des stocks hebdomadaires aux Etats-Unis. Les tensions confirmées au Moyen-Orient font aussi monter les cours. Le baril de brut WTI gagne 0,4% à 57$ sur le Nymex.

En Europe ce jour, ce sont les indicateurs PMI mitigés qui affectent la tendance, alors que les publications de résultats sont contrastées, avec notamment de mauvaises surprises chez Deutsche Bank, Tarkett ou Aston Martin, mais aussi de bonnes nouvelles pour Ingenico ou Nexity.

Les discussions vont reprendre sur le front commercial entre les États-Unis et la Chine... Le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer se rendra ainsi à Shanghai lundi, accompagné de hauts fonctionnaires. Selon l'agence Bloomberg, qui cite des sources anonymes, il doit participer à des réunions avec des responsables chinois. Les discussions entre les deux grandes puissances économiques avaient subi un coup d'arrêt en mai, mais avaient ensuite été relancées par les présidents américain et chinois Donald Trump et Xi Jinping lors du sommet du G20 à Osaka en juin. Trump a accepté de surseoir à l'imposition de nouveaux droits de douane sur 300 milliards de dollars d'importations chinoises durant les discussions...

Les publications financières trimestrielles se poursuivent par ailleurs à un rythme particulièrement soutenu à Wall Street. Texas Instruments ou Snap révélaient hier soir des chiffres solides. Allergan, AT&T, Anthem, Bank of America, Boston Scientific, Boeing, Northrop Grumman, Ford Motor, Caterpillar, Citrix, VF Corp, Nasdaq Inc, Tesla, Facebook, PayPal ou Hilton Worldwide, comptent parmi les très nombreuses annonces du jour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.