Wall Street progresse, malgré Intel et AmEx

Wall Street progresse, malgré Intel et AmEx
Réaction de traders après la clôture du NYSE.
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 23 octobre 2020 à 14h18

Wall Street est attendu en hausse avant bourse ce vendredi, alors que les places européennes évoluent dans le vert avec les résultats d'entreprises. Le Dow Jones gagne 0,3% en pré-séance, alors que le S&P500 avance de 0,4%. Le Nasdaq s'adjuge 0,3% malgré Intel. Le baril de brut WTI s'accorde 0,3% à 40,7$. L'once d'or gagne 0,5% à 1.914$. L'indice dollar perd 0,3% face à un panier de devises de référence.

Le débat présidentiel télévisé final entre Donald Trump et Joe Biden hier soir n'a pas vraiment fait bouger les lignes. Selon les observateurs les plus impartiaux, les deux candidats se sont bien défendus. Pour l'heure, Biden conserve donc son apparente avance à quelque jour de l'élection. Par ailleurs, les chances restent faibles d'un éventuel accord avant l'élection, entre républicains et démocrates, sur un nouveau plan de relance de l'activité économique face à la pandémie. Pourtant, les deux clans semblent plus ouverts à un compromis...

Sur le front économique aux USA ce jour, l'indice flash PMI composite du mois d'octobre sera communiqué à 15h45 (consensus 54,2, avec un indice manufacturier de 53,2 et un indice des services attendu à 54,6).

Le PMI flash manufacturier de l'eurozone annoncé plus tôt ce jour a agréablement surpris, ressortant même au plus haut de 26 mois à 54,4 (consensus FactSet 53,1), tandis que celui des services s'est en revanche contracté à 46,2 (consensus 47). L'indice flash PMI composite européen est donc ressorti à 49,4, très proche des attentes. L'indice britannique s'est établi à 53,3 pour le secteur manufacturier et 52,3 pour les services, ce qui ressort quelque peu décevant.

L'épidémie inquiète toujours, sur fond de croissance du nombre de cas et d'hospitalisations et de nouvelles restrictions.

Selon l'Université Johns Hopkins ce vendredi, le nombre de cas confirmés du nouveau coronavirus recensés dans le monde depuis le début de l'épidémie ressort à 41,8 millions, dont 8,41 millions aux Etats-Unis, 7,76 millions en Inde et 5,32 millions au Brésil. Quatre autres pays auraient dépassé le million de cas confirmés, la Russie avec 1,47 million d'infections, l'Argentine avec 1,05 million de cas, l'Espagne avec 1,03 million de contaminations, et désormais la France avec 1,04 million de cas. De ce point de vue, selon les chiffres de l'Université Johns Hopkins, la France est donc désormais le sixième pays au monde le plus touché par la pandémie et le premier en Europe...

Le virus a fait officiellement 1,14 million de morts au niveau mondial depuis son apparition, dont 223.059 aux Etats-Unis, 155.900 au Brésil et 117.306 en Inde.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.