Wall Street prudent, Trump va négocier avec le Japon

Wall Street prudent, Trump va négocier avec le Japon©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 09 août 2018 à 12h14

Wall Street s'affiche en territoire timidement positif avant bourse ce jeudi, en attendant les premiers échos des négociations commerciales bilatérales entre USA et Japon. Ainsi, l'administration de Donald Trump va échanger ce jour avec celle du Premier ministre japonais Shinzo Abe à Washington. Les deux hommes s'étaient entendus en avril pour mettre en place un nouveau cadre de négociation en vue d'un commerce libre, juste et réciproque.

Les sommets historiques restent proches sur la cote américaine. Le S&P500, indice large américain, devrait renouer sous peu avec ses 'pics' du mois de janvier 2018 (sommet de 2.873 pts inscrit le 26 janvier). Il clôturait hier soir presque stable à 2.858 pts.

Le Japon et les USA vont causer automobile et marché agricole

Le Représentant américain au commerce Robert Lighthizer et le Ministre japonais de l'économie Toshimitsu Motegi devraient donc échanger notamment à propos de l'automobile et du marché agricole. Le Japon tentera d'éviter les taxes américaines sur l'automobile, alors que les USA espèrent probablement une baisse des tarifs douaniers japonais sur les importations agricoles et une levée des barrières non-tarifaires sur les imports automobiles.

L'escalade se poursuit entre Washington et Pékin

Ces échanges sont plutôt les bienvenus, après une escalade des tensions commerciales entre Washington et Pékin. L'indice phare chinois, le SSE Composite, qui s'était envolé avant-hier de 2,7%, affichant sa plus forte hausse en deux ans, avant de retomber de 1,3% hier mercredi, s'adjuge cette fois 1,8% ce jeudi à 2.794 pts, toujours aussi volatil.

Les États-Unis ont annoncé mardi que des prélèvements douaniers de 25% allaient être imposés sur 16 Mds$ de marchandises supplémentaires importées de Chine, dès le 23 août. Comme prévu, le ministère chinois au commerce a répliqué hier par des droits de douane de 25% sur un montant équivalent de 16 milliards de dollars de produits américains. Les représailles prendront également effet le 23 août et porteront sur plus de 300 produits américains dont le diesel, le charbon, des produits médicaux, mais aussi des produits sidérurgiques ou des automobiles (...).

La Chine, s'élevant contre "l'extorsion commerciale" pratiquée par l'administration Trump, avait auparavant indiqué avoir identifié plus de 5.000 produits importés des USA qui pourraient être taxés, représentant un montant d'environ 60 Mds$... Chine et Etats-Unis se sont déjà imposés des prélèvements réciproques sur 34 Mds$ de marchandises.

De plus, l'administration Trump prévoit de mettre en place des taxes additionnelles de 25% portant sur 200 Mds$ de produits importés de Chine, si Pékin poursuit son offensive.

Le 'China Daily' a estimé ce jeudi que les États-Unis faisaient preuve d'une "mentalité mafieuse" en voulant imposer à la Chine des 'tarifs' douaniers supplémentaires. Le quotidien chinois promet une escalade supplémentaire.

Le rouble retombe avec les sanctions

Ailleurs dans le monde, le rouble a plongé au plus bas depuis novembre 2016, Washington ayant annoncé l'imposition de nouvelles sanctions contre Moscou, du fait du rôle supposé du Kremlin dans l'empoisonnement au Novichok de l'ancien agent de renseignement russe Sergueï Skripal à Salisbury en Angleterre. Les sanctions prendront effet 'autour' du 22 août, a affirmé le Département d'Etat américain.

Les cours du brut se stabilisent

Sur le Nymex américain, le baril de brut WTI évolue ce jeudi vers les 67$ (contrat de septembre), alors que le Brent pointe sur les 72$, quasiment stable... D'après le dernier rapport hebdomadaire dévoilé hier par le Département à l'énergie américain, les stocks commerciaux de brut, hors réserve stratégique, ont reculé de 1,4 million de barils sur la semaine close au 3 août, à 407,4 millions de barils. Le consensus tablait sur une baisse de 2,8 millions de barils. Les stocks d'essence ont eux progressé de 2,9 millions de barils contre un repli de 1,7 million anticipé, alors que les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont augmenté de 1,2 million de barils.

Quelques chiffres économiques américains

Sur le front économique aux USA, ce jeudi, les inscriptions hebdomadaires au chômage pour la semaine close au 4 août seront communiquées à 14h30 (consensus 220.000). L'indice des prix à la production du mois de juillet 2018 sera annoncé à la même heure (consensus +0,3% en comparaison du mois antérieur ; +0,3% hors alimentaire et énergie). Les stocks et ventes de grossistes du mois de juin seront connus à 16 heures (consensus stable pour les stocks).

Coca-Cola European Partners, Gannett et Viacom publient leurs trimestriels avant bourse à Wall Street, alors que Yelp et 21st Century Fox annonçaient hier soir. News Corp et Tronc publient ce soir.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU