Wall Street, qui ne dort jamais, flambe... avec la Chine

Wall Street, qui ne dort jamais, flambe... avec la Chine©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 26 mars 2018 à 11h31

Wall Street rebondit avant bourse ce lundi, après sa récente correction. Le S&P500 est attendu pour l'heure sur un gain de 1,2% en pré-séance, tandis que le Nasdaq s'envole de 1,4% ! La cote américaine, qui plongeait en fin de semaine dernière, affectée en particulier par les craintes de guerre commerciale à grande échelle, s'offre aujourd'hui un sursaut sur des espoirs de négociations entre les États-Unis et la Chine.

Ainsi, la Chine serait prête à entamer des discussions avec les USA de Donald Trump, afin de résoudre les conflits commerciaux actuels. C'est du moins ce qu'a laissé entendre le ministère chinois aux affaires étrangères ce lundi... Trump a signé en fin de semaine dernière un décret prévoyant de taxer jusqu'à 60 milliards de dollars de marchandises chinoises importées aux États-Unis. En outre, Washington entend imposer des restrictions à la Chine en matière d'acquisitions et de transferts de technologie.

A l'issue de deux semaines de négociations, Washington a par ailleurs fait savoir que l'Union européenne serait de son côté exemptée, "pour le moment", des taxes sur l'acier et l'aluminium que Donald Trump avait annoncées le 9 mars dernier... Le Canada et le Mexique avaient déjà été exemptés, en attendant la conclusion de la renégociation de l'accord de libre échange nord-américain (Nafta) que Donald Trump entend rééquilibrer en faveur des Etats-Unis.

L'arme des sanctions commerciales menace donc désormais la Chine, dont l'excédent commercial avec les Etats-Unis serait "hors de contrôle", selon Trump. Le président américain a estimé que l'idée de taxer les produits chinois "couvait depuis longtemps" et a donné le chiffre de 60 Mds$ de marchandises taxées alors que son administration avait évoqué le chiffre de 50 Mds$ quelques heures plus tôt... "Nous avons perdu sur une période relativement courte 60.000 usines en raison des déséquilibres commerciaux", a ajouté Trump. Son secrétaire au Commerce, Wilbur Ross, a indiqué qu'il pensait que les annonces américaines "conduiront a des négociations, et non à des batailles" entre Washington et Pékin...

Sur le front économique aux USA ce jour, l'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago pour le mois de février 2018 sera communiqué à 14h30 (consensus 0,05). L'indice manufacturier de la Fed de Dallas pour le mois de mars sera annoncé à 16h30 (consensus 31 pour l'activité générale).

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU