Wall Street rebondit, vaccins en vue

Wall Street rebondit, vaccins en vue
Traders sur le floor du NYSE.

Boursier.com, publié le mardi 01 décembre 2020 à 10h33

Wall Street se redresse avant bourse ce mardi, le DJIA prenant 1,1%, le S&P 500 1% et le Nasdaq 0,8%. Le baril de brut WTI progresse de 0,4% sur le Nymex à 45,6$. L'once d'or gagne 0,8% à 1.796$. L'indice dollar recule de 0,2% face à un panier de devises de référence.

Dans l'actualité économique outre-Atlantique ce mardi, l'indice PMI manufacturier final américain du mois de novembre sera communiqué à 15h45 (consensus 56,7). L'ISM manufacturier de novembre sera révélé pour sa part à 16 heures (consensus 57,5). Les dépenses de construction d'octobre seront communiquées à la même heure (consensus +0,8%).

Ailleurs dans le monde, le taux de chômage japonais n'a pas vraiment surpris à 3,1% en octobre, alors que l'indice PMI manufacturier local est ressorti à 49. En Chine, l'indice PMI manufacturier calculé par Caixin/Markit pour novembre a positivement surpris à 54,9, contre un consensus de 53,6.

Les indicateurs PMI européens finaux de l'activité manufacturière sont ressortis contrastés. L'indice espagnol s'est établi à 49,8 en novembre contre 50,8 de consensus. L'indice italien est ressorti à 51,5 contre un consensus de 52. L'indicateur français est en revanche meilleur que prévu à 49,6, contre 49,1 attendu. L'indice final allemand s'est établi proche des attentes à 57,8. Globalement, l'indice européen est ainsi ressorti à 53,8 contre 53,6 de consensus.

Charles Evans, Mary Daly et Lael Brainard de la Fed interviendront dans la journée. Jerome Powell, patron de la banque centrale américaine, sera également de la partie. Powell et le Secrétaire au Trésor Steven Mnuchin vont témoigner devant le Comité bancaire du Sénat. Mnuchin demande au Congrès de réattribuer 455 milliards de dollars de fonds non utilisés dans le cadre du CARES Act pour financer un plan de soutien à l'activité face au coronavirus. Dans son discours préparé, Powell constate les nouvelles positives concernant les vaccins mais avertit sur la modération du rythme de la reprise économique et la hausse des cas de contamination, qui pourraient se révéler problématiques dans les prochains mois.

L'optimisme reste élevé concernant les futurs vaccins contre le nouveau coronavirus, alors que le laboratoire américain Moderna vient de demander une autorisation d'utilisation d'urgence aux USA. Une approbation britannique est également attendue dans les prochains jours. Le vaccin de Pfizer / BioNTech et celui d'AstraZeneca associé à Oxford nourrissent également les espoirs des observateurs.

Les tendances demeurent mitigées concernant l'évolution de la pandémie, avec une stabilisation des chiffres en Europe mais une propagation toujours importante aux Etats-Unis et des craintes relatives notamment à l'impact des fêtes de Thanksgiving. En Asie, le nombre des patients sérieusement touchés au Japon a atteint un record. Hong Kong a décidé pour sa part de nouvelles restrictions.

Selon l'Université Johns Hopkins ce mardi, le nombre de cas confirmés du nouveau coronavirus dans le monde depuis le début de l'épidémie ressort à 63,3 millions, dont 13,5 millions aux États-Unis. Le nombre de décès se chiffre à 1,47 million dans le monde et plus de 268.000 aux USA.

Les valeurs

Tesla sera bien intégré 'en une fois' au sein du S&P 500 le 21 décembre, a décidé S&P après consultation.

Moderna a déposé lundi aux Etats-Unis et en Europe des demandes d'autorisations de mise sur le marché pour son vaccin contre le Covid-19, sa formule ayant montré une efficacité à 94,1% dans les études cliniques de stade avancé. Ces études ont également démontré que le vaccin de Moderna avait évité dans 100% des cas étudiés le développement d'une forme grave de la maladie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.