Wall Street reprend son souffle, au plus haut historique

Wall Street reprend son souffle, au plus haut historique
Trader sur le floor du NYSE.

Boursier.com, publié le mardi 02 juillet 2019 à 13h41

Quelques prises de bénéfices sont attendues avant bourse ce mardi à Wall Street après les sommets de la veille. Le S&P500 régresse ainsi de 0,1% et le Nasdaq de 0,2% en pré-séance, tandis que le DJIA rend 0,1%. Sur le marché des changes, l'indice dollar, mesurant les fluctuations du billet vert face à un panier de six devises de référence, cède 0,1% à 96,7 après avoir grimpé hier de 0,7%. Du côté des matières premières, le baril de brut WTI fléchit de 0,2% sous les 59$ sur le Nymex.

Il n'y aura pas de statistiques notables ce jour aux Etats-Unis. Les opérateurs se contenteront de suivre les ventes automobiles US mensuelles, ainsi que les interventions des responsables de la Fed John Williams (patron de la Fed de New York) et Loretta Mester (dirigeante de la Fed de Cleveland).

La RBA, Banque centrale australienne, vient pour sa part de réduire ses taux au niveau historiquement bas de 1% afin de soutenir la croissance domestique.

Wall Street avait salué hier lundi l'annonce d'une trêve dans la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, à la suite de la rencontre entre Donald Trump et Xi Jinping, samedi, en marge du sommet du G20 d'Osaka. L'indice S&P 500 a démarré le 2ème semestre par un nouveau sommet historique en clôture. Les valeurs technologiques, notamment Apple (+1,8%) et les semi-conducteurs, comptaient parmi les plus fortes hausses ainsi que les autres sociétés dont les produits sont fabriqués en Chine, comme Nike (+1,7%). Le pétrole a grimpé, après que l'Opep a décidé de prolonger de 9 mois ses coupes de production pour soutenir les cours, tandis que l'or a fait l'objet de prises de bénéfices.

A la clôture hier, l'indice Dow Jones a avancé de 0,44% à 26.717 points, tandis que l'indice large S&P 500 a pris 0,77% à 2.964 pts, un nouveau record, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologies et biotechnologiques, a gagné 1,06% à 8.091 pts.

Au premier semestre 2019, achevé vendredi dernier, le DJIA a gagné 14%, le S&P 500 a grimpé de 17,3% et le Nasdaq a bondi de 20,6%, dans l'espoir de baisses des taux de la Fed et d'un accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine. Le CAC 40 a bondi de 17% sur les 6 six premiers mois de 2019.

Les cours du pétrole ont progressé hier après la décision de l'Opep de prolonger de 9 mois son accord de maîtrise de la production. Le contrat à terme d'août sur le brut léger américain WTI a gagné lundi 1,06%, à 59,09$ sur le Nymex.

Samedi, en marge du G20 d'Osaka, Donald Trump et Xi Jinping sont donc convenus de reprendre les négociations commerciales, qui étaient au point mort depuis 6 semaines. En attendant l'issue des nouvelles discussions, les Etats-Unis n'infligeront pas de nouveaux droits de douane sur les produits chinois, après avoir menacé de taxer 300 milliards de dollars supplémentaires dès le 8 juillet, ce qui aurait de fait taxé la totalité des marchandises chinoises entrant aux Etats-Unis.

En outre, le géant chinois des télécoms Huawei Technologies, placé en mai sur une liste noire par les Etats-Unis, pourra à nouveau acheter un certain nombre de composants auprès d'entreprises américaines, à condition que ces composants ne posent pas de problème de sécurité nationale.

Les marchés ont donc été soulagés de la trêve, même si les analystes sont nombreux à souligner que les positions des deux pays restent encore éloignées, et qu'un accord général est encore loin d'être envisageable.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.