Wall Street sans relief, malgré IBM

Wall Street sans relief, malgré IBM
2012 année

Boursier.com, publié le mardi 20 avril 2021 à 11h59

Wall Street perd du terrain avant bourse ce mardi, le S&P 500, le Nasdaq et le DJIA abandonnant 0,3% environ. Le baril de brut WTI prend 1% sur les 64$ sur le Nymex, alors que l'once d'or consolide à 1.768$. L'indice dollar se stabilise face à un panier de devises. Le bitcoin fléchit de 3% sur Bitfinex sous les 55.000$. Sur les marchés obligataires, le rendement des bons du Trésor US à 10 ans s'affiche à 1,61%, contre 2,3% pour le '30 ans'.

Wall Street perd du terrain avant bourse ce mardi, le S&P 500, le Nasdaq et le DJIA abandonnant 0,3% environ. Le baril de brut WTI prend 1% sur les 64$ sur le Nymex, alors que l'once d'or consolide à 1.768$. L'indice dollar se stabilise face à un panier de devises. Le bitcoin fléchit de 3% sur Bitfinex sous les 55.000$. Sur les marchés obligataires, le rendement des bons du Trésor US à 10 ans s'affiche à 1,61%, contre 2,3% pour le '30 ans'.

Il n'y aura pas de statistique notable outre-Atlantique ce jour. En revanche, la saison des publications trimestrielles bat son plein. Au lendemain de comptes solides d'IBM et de résultats lourdement déficitaires d'United Airlines, les opérateurs pourront suivre ce mardi les publications trimestrielles des firmes AutoNation, Abbott, Lockheed Martin, Travelers, Comerica, CSX, Xerox, Omnicom, ManpowerGroup, KeyCorp, Netflix, Philip Morris International et Johnson & Johnson.

Les prises de bénéfices se poursuivent donc sur la cote américaine, après les sommets historiques. Pourtant, le soutien budgétaire demeure aux USA. Selon le Washington Post, la Maison blanche progresse en vue d'un projet de plus de 1.000 milliards de dollars adressant les priorités domestiques et sociales, qui serait financé par une hausse des taxes imposées aux plus riches. En outre, l'administration Biden et un groupe bipartisan de législateurs étudient un compromis fiscal concernant le financement du package d'infrastructures, un taux de 25% étant évoqué pour les entreprises... Sur le front géopolitique, les tensions persistent avec la Chine et la Russie.

Sur le front sanitaire, malgré les progrès dans le déploiement des vaccins, les infections au nouveau coronavirus aux USA continuent de progresser dans plusieurs Etats. Les autorités américaines étudient par ailleurs des rapports concernant des cas additionnels d'effets secondaires potentiellement sévères, parmi les personnes ayant reçu le vaccin Johnson & Johnson. C'est du moins ce que croit savoir Reuters. Les restrictions aux voyages vont être durcies par le Département d'Etat du fait de la poussée globale des infections dans le monde. Le New York Times rapporte enfin qu'un cinquième des séniors américains doivent encore recevoir une première dose...

Dans l'actualité des entreprises, Axios estime que les résultats du premier trimestre fiscal sont pour l'heure meilleurs que prévu. IBM a positivement surpris hier soir en dépassant les attentes, avec le software et le cloud. Elon Musk a pour sa part démenti par plusieurs tweets l'implication du système d'Autopilot de Tesla dans un crash mortel au Texas. Les groupes de tabac seront aussi surveillés ce jour, alors que selon le Wall Street Journal, l'administration Biden étudie de nouvelles règles pour limiter les niveaux de nicotine dans les cigarettes... Enfin, selon le Wall Street Journal, la pénurie de 'semis' ne devrait pas connaître de résolution rapide et pourrait durer encore jusqu'à l'année prochaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.