Wall Street se rapproche pour la division américaine d'Axa

Wall Street se rapproche pour la division américaine d'Axa
Logo Axa

Boursier.com, publié le mardi 14 novembre 2017 à 06h19

L'ouverture du capital de la filiale américaine d'Axa a franchi une nouvelle étape. L'assureur a annoncé hier soir le dépôt du prospectus nécessaire à l'entrée en bourse d'Axa Equitable Holdings, une opération qui devrait intervenir au second trimestre 2018. A ce stade, aucune garantie ne peut être apportée quant à la finalisation de cette opération, prévient Axa, conformément à l'obligation de prudence qui est imposée aux émetteurs. L'assureur a prévu de vendre une part minoritaire de sa filiale, par l'entremise de Morgan Stanley et JP Morgan. La taille et le prix du placement restent à déterminer, même si un montant d'offre de 100 millions de dollars est évoqué dans le prospectus, montant utilisé pour calculer les frais et commissions mais qui est appelé à changer.

En 2016, Axa Equitable Holdings, ou "AEH", a dégagé 11,98 milliards de dollars de revenus et 1,21 Md$ de bénéfice net. La structure emploie plus de 12.000 personnes et dispose de plus de 600 Mds$ d'actifs sous gestion via ses deux principales franchises, Axa Equitable Life et AllianceBernstein. Les Etats-Unis représentent 14% de l'activité du groupe, contre 21% à la France, 35% au reste de l'Europe et 17% à l'Asie.

Les rumeurs les plus récurrentes portent à croire qu'Axa va placer 20% de sa filiale en bourse.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Wall Street se rapproche pour la division américaine d'Axa
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Puisque ça censure de l'autre côté ...........

    Assemblée: passe d'armes sur le budget de l'Aide médicale d'Etat
    Statut : refusé
    Il y a 41 minutes
    le 14 11 2017 à 08 11

    Pour désamorcer la crise le mieux, c'est la transparence des comptes, A priori les Français sont très demandeurs de transparence.

    Par exemple en étalant dans tous les journaux des médias publics ce que finance exactement l'AME, il est certain que cela apaiserait la situation.
    L'AME finance aussi le fonctionnement des anciens hôtels " Formule 1" achetés par le groupe SNI pour l'hébergement des migrants ou pas ?

    L'AME finance quoi exactement, on pourrait exiger la transparence sur ce dossier....

  • avatar
    FelixM -

    Un montant d'offre de 100 millions, un bénéfice de 1,2 milliard, un placement de 20 % du capital, tout cela n'est guère cohérent.
    En effet si on prend un PER, assez conservateur, de 10, la capitalisation de l'entreprise pourrait se monter à 12 milliards. Alors 20 % de ce montant nous amènent à 2,4 milliards. Il y a un gouffre de cette estimation aux 100 millions annoncés, même si ceux-ci sont susceptibles de modification.