Wall Street se redresse avant les 'stats'

Wall Street se redresse avant les 'stats'
Traders devant leurs écrans sur le floor du New York Stock Exchange américain.

Boursier.com, publié le mardi 26 mars 2019 à 11h52

La cote américaine remonte plus nettement désormais en pré-séance ce mardi, le Nasdaq s'accordant 0,4% et le S&P500 0,5%. Malgré les incertitudes, les investisseurs ne trouvent guère d'autre alternative pour l'heure dans un environnement durable de taux bas que de revenir sélectivement sur les actions après chaque correction, prononcée ou non. Hier soir, la tendance restait prudente du fait des craintes économiques et de l'incertitude entourant les conditions d'un éventuel Brexit. Le DJIA grappillait 0,06%, alors que le Nasdaq fléchissait de 0,07%. Apple rendait 1,2% malgré ses multiples annonces, et en particulier la présentation de son service tant (trop ?) attendu de vidéo en streaming.

Sur le marché des changes, l'indice dollar, mesurant les fluctuations du billet vert face à un panier de devises, se stabilise ce jour à 96,5. Sur le segment des matières premières, les prix du pétrole demeurent 'schizophrènes', pris entre les craintes de ralentissement économique et l'impact des coupes de production. Le baril de brut WTI pour mai s'adjuge 1,3% 59,6$ sur le Nymex, mais pourrait très bien se retourner en séance comme il en a l'habitude.

Dans l'actualité économique américaine ce jour, les mises en chantier de logements et permis de construire pour le mois de février 2019 seront annoncés à 13h30 (consensus au rythme de 1,201 million d'unités pour les mises en chantier, 1,3 million pour les permis).

L'indice S&P Corelogic Case-Shiller des prix américains de l'immobilier pour le mois de janvier 2019 sera révélé à 14h (consensus +0,3% en comparaison du mois antérieur pour l'indicateur '20-City' ajusté des variations saisonnières). L'indice de la Federal Housing Finance Agency - FHFA - pour le mois de janvier sera annoncé à la même heure (consensus +0,4% par rapport au mois précédent).

L'indice de confiance des consommateurs américains pour le mois de mars 2019, mesuré par le Conference Board, sera connu à 15h (consensus 133).

Enfin, l'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Richmond pour le mois de mars 2019 sera publié à 15h (consensus 12).

Uber Technologies, spécialiste VTC qui prépare une introduction en bourse majeure à Wall Street (sa valorisation pourrait dépasser les 100 milliards de dollars), a annoncé ce jour sa volonté d'acquérir Careem Networks FZ, rival basé à Dubaï, pour 3,1 milliards de dollars. Uber déboursera 1,4 milliard de dollars en numéraire et payera 1,7 milliard de dollars en obligations convertibles. Uber va lancer très prochainement sa tournée de présentation en vue d'une introduction en bourse, emboîtant le pas à son 'petit' concurrent Lyft.

Carnival et McCormick publient leurs comptes trimestriels avant bourse à Wall Street ce jour. KB Home annonce après la clôture.

Apple. Face au ralentissement des ventes d'iPhones, le groupe a fait la pari de l'expansion dans les services, à commencer par la vidéo à la demande par abonnement. Le géant des smartphones a ainsi dévoilé lundi soir, depuis son siège de Cupertino en Californie, son très attendu service de médias, baptisé 'Apple TV+'. Ce dernier proposera ses propres séries et films, ainsi que des contenus de partenaires, dont les chaînes HBO et Showtime. Apple a aussi lancé sa première carte de crédit, ainsi que des services d'abonnement d'information (News+) et de jeux vidéo.

A Wall Street, les investisseurs n'ont cependant pas salué ces annonces. L'action avait il est vrai progressé la semaine dernière par anticipation, et gagne encore 19% depuis le début de l'année... Les services ne représentent actuellement que 15% des ventes d'Apple, qui sont encore essentiellement tirées des ventes d'iPhones (70%).

MasterCard entend investir 300 M$ dans l'introduction en bourse de Londres de Network International, firme de Dubaï leader des paiements au Moyen-Orient - détenue pour l'heure par Emirates NBD, Warburg Pincus et General Atlantic. La valorisation de la firme pourrait atteindre 3 milliards de dollars. MasterCard entend donc investir de manière conséquente dans l''IPO', dans les mêmes termes que les autres institutionnels participant au 'deal', et dans la limite de 9,99% du capital, sous réserve par ailleurs que le flottant de Network International dépasse les 25%. Le géant américain envisage des projets communs avec Network International, en Afrique et au Moyen-Orient.

Red Hat publiait ses comptes après bourse hier soir à Wall Street. Le groupe vedette de l''open source', qui fait l'objet d'une OPA d'IBM pour 34 Mds$, a révélé des résultats mitigés. Le bénéfice net trimestriel s'est élevé à 139 M$ et 75 cents par titre, contre une perte de 12 M$ un an avant. Le bénéfice ajusté est ressorti à 214 M$ et 1,16$ par action, contre 168 M$ l'an dernier, à la même époque. Les revenus ont grimpé de 14% à 879 M$. Le consensus était de 1$ de bpa ajusté et 884 M$ de revenus.

Boeing a convié plus de 200 pilotes, ainsi que des régulateurs et dirigeants, à une réunion d'information programmée demain mercredi pour détailler son projet de remise en service du 737 MAX. Le meeting aura lieu à Renton - Etat de Washington. Il s'agira pour le groupe américain de rétablir un semblant de confiance dans son appareil, impliqué dans deux crashs de Lion Air et d'Ethiopian Airways.

Boeing dit continuer à travailler étroitement avec ses clients et les autorités sur les logiciels et les mises à jour pour le 737 MAX. Un correctif du logiciel des appareils prévoit d'empêcher que le système de prévention des décrochages soit activé plus d'une fois et qu'il soit complètement désactivé si les relevés des deux capteurs sont trop divergents, a appris l'agence Reuters. Les pilotes ont été informés que le système MCAS ne serait désormais activé qu'une fois pour chaque événement en vol plutôt que d'imposer des corrections répétées, indiquent des sources de Reuters. Le MCAS serait par ailleurs désactivé lorsque les capteurs qui mesurent l'angle d'attaque divergent de manière excessive.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.