Wall Street : timide hausse en vue

Wall Street : timide hausse en vue©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 10 décembre 2020 à 10h29

Wall Street est attendu en légère progression avant bourse ce jeudi, après la correction de la veille menée par le Nasdaq (-1,94%). Le DJIA prend 0,2% en pré-séance et le S&P 500 0,1%, alors que le Nasdaq demeure assez stable. Le baril de brut WTI s'adjuge 0,7% sur le Nymex à 45,9$. L'once d'or décline de 0,2% à 1.835$. L'indice dollar est quasiment inchangé face à un panier de devises.

Dans l'actualité économique américaine ce jour, l'indice des prix à la consommation du mois de novembre sera publié à 14h30 (consensus +0,1% en comparaison du mois antérieur, +0,2% hors alimentation et énergie). Les inscriptions au chômage pour la semaine close le 5 décembre seront révélées à la même heure (consensus 724.000). Le déficit budgétaire du mois de novembre sera connu à 20 heures ce soir (consensus 200 Mds$).

Alors que l'incertitude demeure concernant le Brexit, avec des négociations qui se poursuivront jusqu'à la fin du week-end, aucun consensus n'est par ailleurs trouvé au Congrès américain sur le tant espéré nouveau plan de relance de l'activité. Une proposition bipartisane de stimulus fiscal et une autre de la Maison blanche sont pourtant sur la table. Un groupe bipartisan a pourtant détaillé un package de plus de 900 milliards de dollars. Les questions de la protection des responsabilités et de l'aide aux Etats et gouvernements locaux demeurent.

Concernant les vaccins cette fois, CNBC indique que Moncef Slaoui, conseiller scientifique en chef de l'opération Warp Speed de la Maison blanche, a précisé que la FDA allait étudier de près les réactions allergiques potentielles au candidat vaccin de Pfizer / BioNTech au Royaume-Uni - où le vaccin est approuvé - avant de l'autoriser aux USA. L'agence britannique de régulation a conseillé en effet aux personnes ayant un historique significatif de réactions allergiques de ne pas prendre le vaccin. Slaoui ajoute toutefois qu'il n'est pas inhabituel de voir les personnes connaissant des réactions allergiques importantes être exclues des essais. Le comité de conseil de la FDA se réunit aujourd'hui pour considérer l'autorisation d'utilisation d'urgence du vaccin de Pfizer et de son partenaire allemand. Le feu vert est attendu et serait suivi immédiatement de la distribution initiale.

Le temps presse, alors que les tendances sont toujours aussi préoccupantes concernant le nouveau coronavirus aux Etats-Unis, avec des cas et hospitalisations au plus haut. Selon l'Université Johns Hopkins ce jeudi, le nombre de cas confirmés du nouveau coronavirus depuis le début de l'épidémie s'élève à 69 millions dans le monde, dont 15,4 millions aux Etats-Unis, 9,8 millions en Inde et 6,7 millions au Brésil. La Russie est repassée devant la France en tant que quatrième pays le plus touché avec 2,55 millions de cas depuis le début de l'épidémie. Le virus a fait 1,57 million de morts dans le monde depuis son émergence, dont plus de 289.000 aux USA.

Le mois de décembre exceptionnel en matière d'IPO se poursuit ce jeudi à Wall Street avec les premiers échanges d'Airbnb. 24 heures après les débuts euphoriques de DoorDash, dont le titre s'est envolé de 85%, les premiers pas de la plateforme de location touristique entre particuliers sont particulièrement attendus. Les investisseurs semblent en tous cas séduits par le plan de développement de la firme californienne puisque cette dernière a finalement vendu environ 52 millions d'actions au prix unitaire de 68 dollars alors que la fourchette indicative, déjà revue à la hausse, allait de 56 à 60 dollars.

Moins de 13 ans après sa création, Airbnb, qui est donc parvenu à lever près de 3,5 Mds$, sera valorisé environ 47 Mds$ sur une base entièrement diluée, qui comprend des titres comme des options et des unités d'actions assujetties à des restrictions. Les investisseurs actuels d'Airbnb, ainsi que les dirigeants, conserveront le contrôle de la société grâce à des actions de classe B, qui donneront 20 droits de vote pour chaque titre détenu, contre une voix pour chaque action de classe A vendue lors de la mise sur le marché. Parmi les investisseurs d'Airbnb disposant d'actions de classe B figurent la société de capital-risque Sequoia ainsi que Founders Fund et DST Global. L'action sera cotée sur le Nasdaq sous le mnémo 'ABNB'.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.