Wall Street timidement dans le vert pour débuter le mois d'octobre

Wall Street timidement dans le vert pour débuter le mois d'octobre
Réaction de traders après la clôture du NYSE.

Boursier.com, publié le mardi 01 octobre 2019 à 14h26

La cote américaine est attendue légèrement positive avant bourse ce mardi, Nasdaq et S&P500 s'accordant 0,2%. L'indice dollar prend 0,2% à 99,5. Le baril de brut WTI avance de 0,6% à 54,4$, alors que le Brent de la mer du Nord gagne 0,6% également à 59,6$. L'optimisme prévaut donc, malgré l'incertitude politique et économique.

Sur le front économique outre-Atlantique ce jour, l'indice PMI manufacturier du mois de septembre sera communiqué à 15h45 (consensus 51), juste avant l'ISM manufacturier américain (consensus 50). Les dépenses de construction du mois d'août seront révélées à 16 heures (consensus +0,3% en comparaison du mois antérieur).

Du côté de la Fed, Charles Evans, Richard Clarida, James Bullard et Michelle Bowman, s'exprimeront durant la journée.

Sur le front politique, Donald Trump ne lâche rien et se défend encore ce jour sur Twitter. "L'appel téléphonique de félicitations avec le Président ukrainien était PARFAIT, à moins que vous n'ayez entendu la version de l'appel frauduleusement modifiée du Petit' Adam Schiff. C'est juste un autre Fake News Media, avec ses partenaires du Parti Démocrate, HOAX!"

Schiff était déjà hier dans le viseur du président américain. Trump a accusé de trahison Adam Schiff, le président démocrate de la commission du renseignement de la Chambre des représentants, qui enquête dans le cadre de cette procédure de destitution. "Le représentant Adam Schiff a illégalement fait une FAUSSE et terrible déclaration en prétendant qu'elle provenait de moi et qu'il s'agissait de la partie la plus importante de mon appel au Président Ukrainien, et l'a lue à voix haute au Congrès et devant le peuple américain. Cela n'a AUCUN rapport avec ce que j'ai dit durant l'appel. Arrestation pour trahison?", écrivait-il ainsi sur Twitter.

Pendant ce temps, la Chine fête les 70 ans du régime communiste local. Le président chinois Xi Jinping a affirmé à cette occasion qu'"aucune force ne pouvait arrêter la progression du peuple chinois et de la nation chinoise". Un message que Trump appréciera probablement à sa juste valeur.

"Nous gagnons et nous gagnerons. Ils n'auraient pas dû briser l'accord que nous avions avec eux. Bon Anniversaire la Chine!", raillait Trump hier encore sur le réseau social média qu'il affectionne tant.

McCormick publie ses comptes trimestriels ce jour à Wall Street. Bed Bath & Beyond, Lennar et Paychex annoncent demain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.