Warner Music Group : a revu à la hausse la taille de son IPO

Warner Music Group : a revu à la hausse la taille de son IPO©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 03 juin 2020 à 13h45

Une des plus importantes IPO de l'année. Warner Music Group fait ses débuts à Wall Street ce mercredi après avoir relevé la taille de son IPO. L'opération a finalement permis au troisième mastodonte de l'industrie musicale derrière Universal Music et Sony Music Entertainment de lever 1,93 milliard de dollars. La société, qui cherchait initialement à vendre environ 70 millions d'actions à un prix unitaire compris entre 23 et 26 dollars par action, a finalement cédé 77 millions de titre à 25$ pièce. L'IPO valorise la firme 12,75 milliards de dollars.

Comme lors de quelques IPO récentes, Warner Music, détenue majoritairement par le milliardaire Len Blavatnik, n'a en fait vendu aucune action puisque ce sont seulement des actionnaires existants, principalement Access Industries, qui ont cédé leurs actions 'secondaires'. Les titres seront négociés sur le Nasdaq sous le symbole 'WMG'.

Malgré la crise liée au coronavirus et les tensions fortes entre Pékin et Washington, le label qui a en catalogue des artistes tels que Cardi B, Ed Sheeran et Bruno Mars, mise beaucoup sur la deuxième puissance mondiale : "la Chine, en particulier, représente un marché de croissance important pour l'industrie de la musique enregistrée... Les modèles de streaming payant en sont à leurs débuts en Chine, avec un nombre d'abonnés payants estimé à 33 millions en 2018, ce qui ne représente que 2% de la population chinoise, qui compte plus de 1,4 milliard d'habitants. Malgré sa population importante, la Chine était le septième plus grand marché de la musique au monde en 2019, n'étant entrée dans le top 10 qu'en 2017", peut-on lire dans le prospectus d'introduction.

La société, qui a réalisé lors de son dernier exercice fiscal un bénéfice net de 258 M$ pour des revenus de 4,5 Mds$, espérait initialement s'introduire en mars mais la pandémie aura eu, provisoirement, raison de ses ambitions. Le succès de l'opération pourrait accélérer l'arrivée sur le marché d'UMG, propriété de Vivendi, qui prévoit pour le moment une IPO de sa filiale au plus tard début 2023.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.