Wendel : la structure financière reste solide

Wendel : la structure financière reste solide
Le logo de Wendel

Boursier.com, publié le mercredi 04 novembre 2020 à 06h40

Sur les 9 premiers mois de l'année 2020, le chiffre d'affaires consolidé de Wendel est en baisse de -9,1% à 5,477 milliards d'euros (-7,4% en organique), après un 3e trimestre affichant 1,885 MdE de chiffre d'affaires (-6,8% en données publiées et -3,4% en organique).

L'actif net réévalué au 30 septembre est de 6,493 MdsE soit 145,3 euros par action, en hausse de +4,9% depuis fin juin, et en baisse de -12,6% depuis le début de l'année.
La hausse de l'ANR par rapport au 30 juin 2020 s'explique d'une part, par la hausse de +12% de la valorisation des actifs non cotés, sous l'effet, pour environ 60% de la hausse, d'augmentation des multiples des sociétés comparables cotées. Environ 40% de la hausse résultent d'ajustements à la hausse des estimations 2020 de certaines sociétés du portefeuille à la suite de meilleures performances que celles anticipées au 3e trimestre. La revalorisation de l'ANR tient aussi à la hausse de +0,8% du cours de bourse de Bureau Veritas.

La structure financière de Wendel est solide, caractérisée par environ 1,9 MdE de liquidité et un faible niveau d'endettement. Le ratio LTV est à 6,4% au 30 septembre. La liquidité totale s'élève à environ 1,9 MdE au 30 septembre, dont 1,148 MdE de trésorerie et 750 ME de ligne de crédit (non tirée). La maturité moyenne de la dette de 4,8 ans

Les notes de crédit de Wendel sont solides puisque le groupe bénéficie d'une notation à 'Baa2' chez Moody's, perspectives 'stables' et d'une notation S&P à 'BBB', perspectives 'stables'.

"Au 3e trimestre 2020, nos sociétés en portefeuille ont observé une reprise progressive de leur activité, en dépit de la persistance des effets de la pandémie dans la plupart des principaux pays. Sur la période, nous n'avons procédé à aucune injection de capital dans l'un de nos actifs, et nous avons conservé une situation financière solide. Stahl a tiré parti de conditions de marché favorables pour étendre les maturités de ses facilités de crédit selon des modalités intéressantes. A l'instar de la plupart de nos autres sociétés en portefeuille, elle affiche un ratio de levier relativement modéré. Par anticipation des impacts des mesures de confinement sur son ratio de levier financier, Crisis Prevention Institute a pour sa part obtenu la suspension temporaire de son covenant ('covenant waiver'), ce qui devrait lui permettre de faire face à l'impact de la crise du Covid-19 pendant plusieurs mois", commente André François-Poncet, Président du Directoire de Wendel, qui ajoute : "Depuis nos bureaux de Paris et de New York nous avons recommencé à rechercher des opportunités d'investissement, et nous avons par ailleurs lancé notre nouvelle stratégie pour le Wendel Lab. Nos sociétés restent à l'affût d'acquisitions complémentaires à la fois attrayantes et créatrices de synergies".

Le dirigeant conclut : "Des stratégies ESG sont actuellement déployées de manière énergique dans l'ensemble de nos sociétés, ainsi qu'à l'échelle de Wendel, sachant qu'elles constituent un axe prioritaire. Nous analyserons avec soin les implications des dernières mesures de confinement annoncées, et nous continuerons à repositionner prudemment Wendel afin de créer de la croissance dans notre portefeuille. Dans l'intervalle, nous reprenons de manière opportuniste nos rachats d'actions".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.