Wendel : M. François-Poncet prendra la présidence du directoire début 2018

Wendel : M. François-Poncet prendra la présidence du directoire début 2018
Le logo de Wendel

Boursier.com, publié le jeudi 16 novembre 2017 à 18h14

Le Conseil de surveillance de Wendel, réuni ce jour sous la Présidence de François de Wendel, a nommé André François-Poncet en qualité de membre et Président du Directoire de Wendel avec effet au 1er janvier 2018.

André François-Poncet succèdera à Frédéric Lemoine, Président du Directoire de Wendel jusqu'au 31 décembre 2017.

Le Directoire de Wendel sera alors composé d'André François-Poncet, son Président, et de Bernard Gautier qui en est membre depuis 2005.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Wendel : M. François-Poncet prendra la présidence du directoire début 2018
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    puisque le censure sévit de l'autre côté

    Un ancien ministre se sent "humilié" d'avoir été obligé de payer son billet de train
    Statut : refusé
    Il y a une minute
    le 17 11 2017 à 13 01

    Il faut tout de même combler ce vide juridique rapidement : Un teste de permis de conduire pour les vieux de la politique devrait être rendu obligatoire. Quand on voit des anciens de la sorte se réclamer de Miterrand... C'est un peu comme Juppé et Bayrou qui viennent encore se réclamer de la droite et du centre alors que les Français leurs ont signifié de façon démocratique qu'ils ne voulaient plus d'eux. Il faut faire des tests de compréhension à ces anciens, un peu comme ce qui est proposé pour le permis de conduire une voiture en somme !

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Puisque la censure sévit de l'autre côté...
    référence à l'article :

    Le Google chinois veut enlever le volant aux conducteurs
    Statut : refusé
    Il y a une heure
    le 16 11 2017 à 12 41

    c'est vrai que ça devient insupportable que de voir des êtres humains avec encore en mains, cette liberté de conduire la ou ils souhaitent, leur véhicule. Comment ce vide juridique de privation de liberté individuelle a pu ne pas faire l'objet de lois, de règlements et que soit laisser à l’appréciation du gogolchinois le plaisir de dire qu'il y avait dans le volant une espèce de capacité à voler encore un peu de liberté à cet animal qu'est l'être déshumanisé?

    Moi je vois bien l'avenir entre les mains des GAFA et autres superbes Start-up ayant pris l'apparence de Licornes pour devenir enfin des Dragons...dans leur capacité de pouvoir interdire à tel endroit de la terre : la circulation, de sâles véhicules polluants, en tel autre lieu, la possibilité de démultiplier la puissance des batteries des véhicules électriques pour échapper à une tempête, '(c'est le cas de l'entreprise Tesla qui a augmenté la puissance des batteries - et à distance- pour ses propres véhicules lors d'une petite tempête aux US) .

    Qui ne peut comprendre que la privation des libertés individuelles et l'abrutissements des peuples est nécessaires pour le bonheur collectif ?

    Qui ne peut accepter que de réunir en quelques mains pleines de bonnes volontés, la capacité de diriger le monde ne soit un bienfait pour l'humanité ?

    Vous vous rendez compte, vous n'avez même plus besoin de réfléchir ! on pense à votre place, on vous nourrit, on vous berce, on vous taxe, on vous dit comment vous reproduire, on vous dit que vous n'êtes plus en droit de ..., on vous explique ce que sont vos droits...mais que vouloir de plus que le bonheur pensé pour vous sur terre ?

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Puisque la censure sévit de l'autre côté....

    référence à l'article :
    Seine-et-Marne : un professeur suspendu de son collège pour avoir eu une relation avec une élève de 14 ans
    Statut : refusé
    Il y a 31 minutes
    le 16 11 2017 à 15 11

    Par le passé je crois qu'il y a une prof qui a eu des relations avec son élève qui s’appelait Emmanuel ! et la prof est aujourd'hui suspendue à un autre type d'avenir ! comme quoi la justice et la morale sont fonction de considération qui sont loin de la morale !