Worldline : broker en renfort

Worldline : broker en renfort©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 12 mars 2021 à 12h59

Worldline recule de 1,5% à 75,60 euros ce vendredi, malgré le broker Redburn qui a débuté le suivi du dossier à 'acheter'. Le spécialiste des services de paiement a atteint ses objectifs l'an passé et anticipe un rebond de l'activité en 2021. Sur son nouveau périmètre incluant les activités d'Ingenico, le groupe anticipe une croissance organique d'au moins 5% pour l'ensemble de 2021, avec une stabilité voire un léger recul au premier semestre suivi d'une croissance à deux chiffres au deuxième semestre, ainsi qu'une amélioration de la marge d'EBO de l'ordre de 200 points de base (23,9% en 2020).

Worldline recule de 1,5% à 75,60 euros ce vendredi, malgré le broker Redburn qui a débuté le suivi du dossier à 'acheter'. Le spécialiste des services de paiement a atteint ses objectifs l'an passé et anticipe un rebond de l'activité en 2021. Sur son nouveau périmètre incluant les activités d'Ingenico, le groupe anticipe une croissance organique d'au moins 5% pour l'ensemble de 2021, avec une stabilité voire un léger recul au premier semestre suivi d'une croissance à deux chiffres au deuxième semestre, ainsi qu'une amélioration de la marge d'EBO de l'ordre de 200 points de base (23,9% en 2020).

Rappelons que Worldline a décidé de ne pas verser de dividende pour 2020, alors que la firme souhaite conserver sa puissance de feu pour d'éventuelles acquisitions supplémentaires après le rachat d'Ingenico, a expliqué le patron de Worldline. La société reste en effet "très active" dans la recherche d'opportunités de consolidation dans le secteur alors que le passage aux paiements numériques s'accélère avec la crise liée au Covid-19, a souligné le PDG lors de la présentation des résultats. Worldline n'a "aucune contrainte" et dispose d'un "très large éventail" d'options pour financer des acquisitions, des "opérations de toutes tailles" étant envisageables...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.